Amour, djihad & RTT


Titre : Amour, djihad & RTT
Scénariste : Marc Dubuisson
Dessinateur : Marc Dubuisson
Parution : Septembre 2018


J’ai connu Marc Dubuisson par son blog « Ab Absurdo ». Sur ce dernier, il publie régulièrement des strips qui, comme le nom l’indique, sont absurdes. J’avais un peu laissé son site de côté suite à des séries de gags trop ancrés dans l’actualité directe au moment des élections ce qui leur faisait perdre de leur universalité. C’est avec plaisir que je me suis procuré « Amour, djihad & RTT », une série de strips dont le fil rouge est la radicalisation d’un employé au sein d’une entreprise. Le tout est publié chez Delcourt dans la collection Pataquès pour près de 80 gags.

Quand l’administration gère un employé radicalisé…

Si le titre renvoie à « Amour, gloire et beauté », la BD ne s’en inspire pas vraiment. On est loin de « Amour, passion et CX diesel » de James et Fabcaro qui parodiait clairement les séries du genre. Ici, Marc Dubuisson traite du cas d’un employé qui devient djihadiste en regardant une vidéo sur internet. Il se retrouve radicalisé tout en étant complètement ignorant de l’Islam. Quant à ses collègues, ils prennent le tout sous l’angle administratif : si je suis pris en otage, puis-je le déclarer en heures supplémentaires ?

Marc Dubuisson développe ainsi ces situations au fur et à mesure. Le décalage est tout le temps présent et les jeux de mots savoureux. C’est une satire du monde de l’entreprise, mais aussi des individus radicalisés qui, en fait, ne connaissent pas grand-chose à la religion. Il ne faut pas y voir un ouvrage destiné à critiquer réellement qui que ce soit tant le trait est gros. C’est plutôt l’opposition de la technocratie face à un employé djihadiste qui au cœur de l’histoire. Car l’administration devient tellement déshumanisée que lorsque Kowalsky dérape, elle ne sait pas traiter la situation autrement que par ses procédures.

Alors qu’on aurait pu craindre que l’ensemble ne soit qu’une série de gags, l’auteur développe au fur et à mesure une série de personnages plutôt réussis. L’histoire se développe aussi jusqu’à un final. Bref, l’ouvrage se tient. Même si on n’éclate pas vraiment de rire face aux gags, le sourire est toujours présent du début à la fin.

Le dessin de Marc Dubuisson est minimaliste, c’est peu de le dire. Il faut faire avec. Tout repose sur les textes, son dessin n’apporte en soit rien, tant dans la narration que dans les punchlines. Cela ne plaira clairement pas à tout le monde. On en vient à espérer que Dubuisson se fasse scénariste plus qu’auteur complet.

« Amour, Djihad & RTT » est un ouvrage réussi. Son thème est bien développé et l’auteur évite de faire des digressions qui n’en ferait qu’une accumulation de gags. L’humour absurde fonctionne parfaitement. Si vous aimez ce genre de strips tout en décalages, vous y trouverez votre compte sans problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *