La Quête de l’oiseau du temps – Avant la quête, T6 : Kryll


Titre : La Quête de l’oiseau du temps – Avant la quête, T6 : Kryll
Scénaristes : Serge Le Tendre & Régis Loisel
Dessinateur : David Etien
Parution : Janvier 2020


La quête de l’oiseau du temps est une série légendaire du neuvième art dont le premier tome date de 1983. Il y a un petit peu plus de vingt ans les auteurs ont offert à cette grande saga un préquel entamé avec l’album intitulé L’ami Javin. Ce nouveau cycle permet de découvrir le parcours du héros charismatique et attachant qu’est Bragon. Ma critique porte sur le sixième épisode cette immersion dans le passé intitulé Kryll.

Continuer la lecture de « La Quête de l’oiseau du temps – Avant la quête, T6 : Kryll »

Tif et Tondu, HS : Mais où est kiki ?


Titre : Tif et Tondu, HS : Mais où est kiki ?
Scénariste : Robber
Dessinateur : Blutch
Parution : Janvier 2020


            Tif et Tondu est une série historique du neuvième art. Même si je n’ai jamais été un lecteur assidu de leurs aventures, ils ont toujours existé dans mon enfance bédéphile. Chaque album qui m’a été donné de lire s’est toujours avérée une rencontre sympathique. La présence de Blutch au scénario d’une reprise de ces héros a fini de me faire dire : pourquoi pas lire Mais où est Kiki ? ?

Continuer la lecture de « Tif et Tondu, HS : Mais où est kiki ? »

Undertaker, T5 : L’indien blanc


Titre : Undertaker, T5 : L’indien blanc
Scénariste : Xavier Dorison
Dessinateur : Ralph Meyer
Parution : Octobre 2019


Undertaker est une série forte dans la catégorie « western ». La filiation avec Blueberry est évidente à mes yeux. Le duo d’auteurs qui met en image et en texte cette grande saga est d’un rare talent. Xavier Dorison et Ralph Meyer fournissent un travail d’une rare constante et d’une rare qualité. Ce cinquième tome intitulé L’indien blanc offre une nouvelle étape de la vie de ce croque-mort pas comme les autres.

Continuer la lecture de « Undertaker, T5 : L’indien blanc »

Le serpent et la lance, T1 : Ombre-montagne


Titre : Le serpent et la lance, T1 : Ombre-montagne
Scénariste : Hub
Dessinateur : Hub
Parution : Novembre 2019


Le serpent et la lance est un ouvrage que le père Noël a eu la gentillesse de m’offrir en fin d’année dernière. Ma première impression en le tenant de les mains a été de posséder un album dense, dépaysant qui était le fruit d’un auteur a priori inconnu. Après m’être renseigné, j’ai découvert que Hub était également à l’origine de la série Okko. Je n’ai jamais eu l’occasion de m’y plonger mais n’en ai eu que des échos élogieux. Bref, à l’amorce de ma lecture, mon impression à l’égard de ce livre était positive.

Un beau travail d’écriture

« Empire aztèque, 1454 – La cité lacustre de Tenochtitlan bruisse de rumeurs depuis quelques temps. A l’extérieur de son enceinte, de sinistres momies de jeunes filles sauvagement assassinées sont retrouvées à l’identique jusque dans les régions les plus éloignées. Afin d’éviter tout trouble, les autorités de la ville tenter d’étouffer l’affaire. L’enquête est discrètement confiée à Serpent, un haut-fonctionnaire cruel mais efficace. Un prêtre influent, Cozatl, fort embarrassé par certains indices qui relient ces meurtres à l’ordre qu’il dirige, tente de retrouver au plus vite son vieil ami, Œil-Lance. Il veut inciter ce dernier à mener une enquête parallèle. Serpent et Œil-Lance se connaissent depuis l’enfance. Ils ont fréquenté la même maison du peuple et leurs rapports ont toujours été détestables. L’un des deux élucidera-t-il cette sombre affaire ? »

Cet album possède un format peu classique. Il se compose de presque deux cents pages. Son découpage en chapitres facilite la lecture et la compréhension du déroulé de l’intrigue. J’ai vraiment eu le sentiment de me plonger dans une saga de grande ampleur.

Le premier attrait de cette histoire est l’originalité de la civilisation au milieu de laquelle elle se déroule. Rares sont mes lectures à m’avoir permis de découvrir l’univers des incas. Mes quelques immersions dans ce monde l’ont souvent été à travers le prisme des guerres contre les conquistadors espagnols. C’est donc avec curiosité que j’ai débuté ma lecture de cette nouvelle aventure. L’atmosphère mystérieuse et exotique qui l’envoutée s’est rapidement avérée prenante et a fait de cet album une belle réussite à mes yeux.

L’intrigue s’avère particulièrement dense. Elle débute à plusieurs endroits et à plusieurs époques. Une toile narrative complexe semble se tisser au fur et à mesure que les pages défilent. Toutes les parties de cette grande machinerie scénaristiques ne sont pas encore emboîtées mais elles se rapprochent les unes des autres petit à petit. La lecture demande une certaine concentration devant la richesse des personnages, des enjeux et des événements. Mon attention a été alimentée en permanence par l’intrigue que j’ai trouvé très prenante. Il s’agit d’un beau travail d’écriture.

Cette histoire captivante est sublimée par les illustrations. J’ai été immédiatement conquis par le dessin. Le style graphique de l’auteur fait vivre le lieu et a favorisé mon dépaysement. De plus, la capacité de son crayon à varier les ambiances et à travailler sur les couleurs pour faire évoluer l’atmosphère est un atout indéniable au plaisir offert par cette lecture.

Pour conclure, Le serpent et la lance est une belle découverte. J’ai énormément apprécié le voyage. La densité du scénario est remarquable et a éveillé chez moi une forte envie de connaitre la suite. Mais cela est une autre histoire…

Une année sans Cthulhu


Titre : Une année sans Cthulhu
Scénariste : Thierry Smolderen
Dessinateur : Alexandre Clérisse
Parution : Octobre 2019


J’ai découvert Une année sans Cthulhu dans dBD. Cette revue spécialisée dans le neuvième art est une vraie richesse pour découvrir de nouveaux albums ou de nouveaux auteurs. Le thème du jeu de rôle semblait être central dans cette histoire. Je n’y ai jamais mais ai toujours été intrigué par cet univers à la fois obscur et fascinant. De plus, le style graphique des dessins m’a intrigué.

Continuer la lecture de « Une année sans Cthulhu »

Le loup en slip, T4 : N’en fiche pas une


Titre : Le loup en slip, T4 : N’en fiche pas une
Scénariste : Wilfrid Lupano
Dessinateur : Mayana Itoïz
Parution : Novembre 2019


J’ai rencontré le loup en slip au cours des aventures d’Antoine, Émile et Pierrot dans Les Vieux Fourneaux. J’avais accueilli avec joie et curiosité l’apparition du spin off contant les pérégrinations de ce loup de marionnette pas comme les autres. Dès le premier tome, je suis tombé amoureux de cette série. Le charme n’a pas été rompu en découvrant les épisodes suivants. C’était donc avec enthousiasme que je suis plongé dans le quatrième épisode intitulé Le loup en slip n’en fiche pas une.

Continuer la lecture de « Le loup en slip, T4 : N’en fiche pas une »

Largo Winch, T22 : Les voiles écarlates


Titre : Largo Winch, T22 : Les voiles écarlates
Scénariste : Éric Giacometti
Dessinateur : Philippe Francq
Parution : Novembre 2019


Largo Winch est une série historique du neuvième art. J’en suis un fidèle lecteur depuis que je l’ai découverte. Je prends toujours plaisir à suivre les pérégrinations du milliardaire en jeans. La saga a vécu récemment une petite révolution. Jean Van Hamme a décidé d’arrêter de scénariser les aventures de ce héros pas comme les autres. Eric Giacometti s’est vu confier la succession. Ma première impression à son égard est positive. Il semble s’inscrire pleinement dans la ligné de son illustre prédécesseur. Le dernier tome, Les voiles écarlates, est le vingt-deuxième opus. Il marque donc la conclusion du diptyque entamé dans l’épisode précédent.

Continuer la lecture de « Largo Winch, T22 : Les voiles écarlates »

Aristophania, T2 : Progredientes


Titre : Aristophania, T2 : Progredientes
Scénariste : Xavier Dorison
Dessinateur : Joël Parnotte
Parution : Octobre 2019


Aristophania est une série que j’ai décidé de découvrir en lisant le nom de son scénariste. Xavier Dorison est un de mes auteurs préférés dont j’achète aveuglément quasiment toutes les productions depuis j’ai lu Le troisième testament. Ma lecture du premier tome de sa dernière série s’est avérée agréable et intéressante. La dimension fantastique qui enrobait l’intrigue était, à mes yeux, mal dégrossie. J’étais donc curieux de lire la suite pour en savoir davantage sur cette mystérieuse confrérie.

Continuer la lecture de « Aristophania, T2 : Progredientes »

Nathanaëlle


Titre : Nathanaëlle
Scénariste : Charles Berberian
Dessinateur : Fred Beltran
Parution : Octobre 2019


Nathanaëlle est un album que j’ai découvert en lisant une parution récente du magazine dBd. La lecture d’une interview des auteurs m’avait intrigué. De plus, je trouvais la couverture assez splendide. Ma curiosité a pu être assouvie lors de l’anniversaire de ma conjointe. En effet, elle a le plaisir de se voir offrir cet album comme cadeau. L’occasion faisant le larron, j’ai donc pu me plonger dans univers qui m’intriguait tant.

Continuer la lecture de « Nathanaëlle »

Katanga, T3 : Dispersion


Titre : Katanga, T3 : Dispersion
Scénariste : Fabien Nury
Dessinateur : Sylvain Vallée
Parution : Janvier 2019


Katanga est une série née de la collaboration et de l’imagination d’un couple d’auteurs désormais culte : Fabien Nury et Sylvain Vallée. Tout lecteur de leur saga Il était une fois en France est tombé sur le charme de leurs talents à conter une histoire prenante, pleine de rebondissements et qui ne laisse pas indemne émotionnellement. La lecture des deux premiers tomes de Katanga confirme la capacité du duo à offrir un scénario riche et prenant. J’étais donc impatience de connaître le dénouement cette trilogie en me plongeant dans la lecture du dernier chapitre intitulé Dispersion.

Continuer la lecture de « Katanga, T3 : Dispersion »