Balades en philosophie


Titre : Balades en philosophie
Scénariste : Janine
Dessinatrice : Janine
Parution : Mai 2018


La collection Octopus, chez Delcourt, est codirigé par Boulet et se spécialise dans la vulgarisation scientifique. Ici, on parle de sciences molles avec « Balades en philosophie » de Janine dont c’est la première bande dessinée après des années de blogging. Le tout pèse 128 pages.

Un livre qui manque de maturité

Le livre est découpé en 10 chapitres thématiques comme les goûts, l’humour ou « faut-il respecter les philosophes ». Curieusement, ces thèmes ne sont pas toujours traités comme on l’imaginerait. Ainsi, le thème de « La durée » a une grande partie dédiée à Darwin et à l’évolution des espèces. Surprenant, non ?

« Balades en philosophie » s’inspire si fortement de Marion Montaigne que ça en est gênant. Sauf que sans le même talent, ça ne fonctionne pas. Ainsi, Janine fait intervenir les philosophes dans ses histoires. La plupart sont morts bien évidemment… Mais là où Montaigne possède un humour décapant et plein de surprises, Janine ne fait qu’apparaître ses philosophes à tout-va (dans une rivière, dans la salle de bain, aux toilettes…). Une fois cela fait, bien difficile de sourire à quoi que ce soit. En soit, l’humour est trop peu présent et efficace.

Reste le contenu en tant que tel : la philosophie. Là aussi, c’est loin d’être une réussite. Certains chapitres sont carrément confus et on peine à suivre. En soit, c’est assez inégal. On apprend des choses, mais on ne retient pas vraiment. Il manque des images percutantes, une façon de raconter pour vraiment cueillir le lecteur. Peut-être que le sujet lui-même pose problème.

Au niveau du dessin, c’est assez affligeant. De façon assez logique, Janine a un dessin typé blog. Mais un dessin qui n’est pas mature et pas maîtrisé. Du coup, son trait a du mal à apporter un plus, didactique ou humoristique, voire esthétique à l’ensemble. On sent que l’auteure essaie des choses graphiquement, c’est à son honneur, mais ça ne fonctionne pas.

Ce « Balades en philosophie » est raté. On s’ennuie souvent en lecture, l’humour tombe à plat et on n’a pas l’impression d’apprendre tant de choses que ça. L’auteure manque clairement de maturité, tant au niveau narratif que graphique. À éviter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *