Les carnets de Cerise, T2 : Le livre d’Hector

LesCarnetsDeCerise2


Titre : Les carnets de Cerise, T2 : Le livre d’Hector
Scénariste : Joris Chamblain
Dessinatrice : Aurélie Neyret
Parution : Novembre 2013


« Les carnets de Cerise » est l’un des grands succès actuels de la bande dessinée jeunesse, et ce à juste titre ! Ce deuxième tome, intitulé « Le livre d’Hector », nous permet de retrouver la jeune fille découvrant un nouveau mystère. Le tout est publié dans la collection Métamorphose de chez Soleil.

Une passion dévorante pour les mystères.

Cerise est une petite fille qui souhaite devenir romancière. En lien avec cela, une véritable drogue la nourrit : découvrir et résoudre des mystères. Hélas, cette addiction la pousse à mentir à sa mère et à s’éloigner de ses amis. Cerise va devoir se reprendre si elle ne veut pas s’isoler !

LesCarnetsDeCerise2a« Les carnets de Cerise » est une série très féminine. Tous les personnages semblent être des femmes, mettant d’autant plus l’accent sur l’absence du père. Malgré tout, pour un adulte, cela n’a aucune importance à la lecture (peut-être plus pour un petit garçon !). La grande qualité de l’ouvrage est de proposer des pages du carnet de Cerise, où elle s’exprime avec ses mots, ses dessins, ses photos… L’immersion est totale et l’ensemble se trouve encore plus touchant.

L’histoire de ce tome se concentre sur une vieille dame qui, tous les mardis, prend le même bus. Il n’en faut pas plus pour Cerise pour s’interroger et pister cette pauvre dame ! Le mystère s’épaissit au fur et à mesure. Et si à aucun moment on ne se retrouve devant une « grande » histoire, on ne peut s’empêcher d’être ému aux larmes devant le dénouement (comme Cerise d’ailleurs !). C’est là toute la beauté de l’ouvrage.

Au-delà du fil rouge, le livre nous présente une petite fille qui s’apprête à entrer au collège. Ses relations avec ses amis et sa mère sont alors bien tumultueuses. Cerise se retrouve tiraillée entre sa passion des mystères et ses proches. Le tout est traité avec suffisamment de finesse, rendant Cerise très humaine : si elle est très attachante, on comprend tout à fait que ses amis en aient parfois marre de son attitude envers eux !

Concernant le dessin, il est parfaitement adapté à l’ouvrage. Le trait rond et lumineux d’Aurélie Neyret fait des merveilles. Les personnages sont remarquablement dessinés, tous comme les décors. Et c’est sans parler des nombreuses pages de carnet qui demandent un style graphique différent. Une belle cohésion entre le texte et l’image !

LesCarnetsDeCerise2b

Ce deuxième tome des « Carnets de Cerise » est une grande réussite. Terriblement touchant, il est une lecture à ne pas laisser passer, que l’on soit petit ou grand !

coupdecoeur_newavatar_belz_jolnote5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *