Love blog


Titre : Love Blog
Scénaristes : Gally & Obion
Dessinateurs : Gally & Obion
Parution : Juin 2010


Gally et Obion, deux auteurs de BD, s’aiment et l’ont fait savoir sur un blog, le « Love Blog ». Quelques temps après est publié le contenu du blog au format papier, avec quelques inédits en prime. Certes, cette démarche est de plus en plus utilisée (l’éditeur publie un contenu qui a déjà ses fans) mais ici la particularité est d’avoir deux dessinateurs différents parlant de leur sexualité commune. D’un côté Gally, que je connaissais par son blog et son livre « Mon gras et moi ». De l’autre Obion, qui a dessiné l’un des « Donjons » avec talent.  Continuer la lecture de « Love blog »

Showman Killer, T1 : Un héros sans cœur


Titre : Showman Killer, T1 : Un Héros Sans Coeur
Scénariste : Alexandro Jodorowsky
Dessinateur : Fructus
Parution : Novembre 2010


En feuilletant un magazine de bandes dessinées, je suis tombé sur un article traitant d’une nouvelle série intitulée « Showman Killer ». La présence de Jodorowsky au scénario avait attisé ma curiosité. L’autre attrait de cette découverte résidait dans les dessins. En effet, ceux qui accompagnaient l’article étaient différents de ceux que j’ai l’habitude de lire. C’est donc dans le but d’élargir mon univers que j’ai découverte le premier tome de cette série intitulé « Un héros sans cœur ». Cet ouvrage est édité chez Delcourt dans la collection Neopolis. D’un format classique, l’album est composé d’une cinquantaine de pages. Paru en fin d’année dernière, il est vendu pour environ quatorze euros. J’ai oublié de préciser que le dessinateur qui accompagne Jodorowsky dans cette aventure se nomme Fructus. Continuer la lecture de « Showman Killer, T1 : Un héros sans cœur »

Quai d’Orsay, T1 : Chroniques Diplomatiques


Titre : Quai d’Orsay, T1 : Chroniques Diplomatiques
Scénariste : Abel Lanzac
Dessinateur : Christophe Blain
Parution : Mai 2010


Le premier tome de « Quai d’Orsay » est sorti il y a un petit peu plus d’un an maintenant. Cela fait des mois que je me disais qu’il fallait que je le lise. Ce n’est que récemment que je me suis décidé à l’acheter et à pouvoir ainsi découvrir cet album dont j’avais entendu beaucoup de bien. Intitulé « Quai d’Orsay – Chroniques diplomatiques », ce bouquin est édité chez Dargaud dans un format imposant. En effet, la couverture apparaît plus rigide et les feuilles plus épaisses. L’histoire s’étale sur une centaine de pages. Le scénario est l’œuvre conjointe de Lanzac et de Blain. Ce dernier a également en charge les dessins. La couverture nous immerge au beau milieu d’une immense pièce aux tons dorés. Au centre de l’image se trouve un homme attablé à un bureau et plongé dans un livre. On suppose qu’il s’agit du ministre des affaires étrangères du fait du titre. La ressemblance physique avec Dominique de Villepin apparaît évidente.  Continuer la lecture de « Quai d’Orsay, T1 : Chroniques Diplomatiques »

Il était une fois en France, T4 : Aux armes, citoyens !


Titre : Il était une fois en France, T4 : Aux armes, citoyens
Scénariste : Fabien Nury
Dessinateur : Sylvain Vallée
Parution : Octobre 2010


« Aux armes, citoyens ! » est le quatrième tome de « Il était une fois en France ». Cette série est vouée à se clore en six albums. Avec cet opus, on bascule dans la seconde moitié de cette saga qui est un des plus gros succès de la bande dessinée récente. Elle est née de la collaboration entre Fabien Nury et Sylvain Vallée. Elle est éditée aux éditions Glénat. Le format du bouquin est classique. Il se compose d’une soixantaine de pages.  Continuer la lecture de « Il était une fois en France, T4 : Aux armes, citoyens ! »

Djinn, T10 : La pavillon des plaisirs


Titre : Djinn, T10 : La pavillon des plaisirs
Scénariste : Jean Dufaux
Dessinatrice : Ana Mirallès
Parution : Novembre 2010


« Le pavillon des plaisirs » est le dernier opus paru dans la série « Djinn ». Dixième album de cette grande saga, il marque le début d’un nouveau cycle qui se déroule en Inde. Chronologiquement, il se situe entre le cycle ottoman qui occupait les quatre premiers ouvrages et le cycle africain qui se composait des cinq bouquins suivants. Toujours édité chez Dargaud, ce livre a été édité il y a un petit peu plus d’un an. Il est toujours scénarisé par Jean Dufaux que j’avais découvert à travers « Murena » ou « Barracuda ». Les dessins sont toujours l’œuvre d’Ana Miralles que je ne connais que par « Djinn ». Continuer la lecture de « Djinn, T10 : La pavillon des plaisirs »

Christ


Titre : Christ
Dessinateur : Pascal Croci
Scénariste : Pascal Croci
Parution : Janvier 2010


Pascal Croci est un scénariste et dessinateur ayant démarré dans la bande-dessinée catholique. Après plusieurs œuvres en coopération avec sa compagne au scénario, il sort seul « Christ », un one-shot sur le thème de la rédemption. Continuer la lecture de « Christ »

La peur du rouge


Titre : La Peur du Rouge
Scénariste : Fred Neidhardt
Dessinateur : Fred Neidhardt
Parution : Septembre 2010


« La Peur du Rouge » commence sur cette citation délicieuse de Boris Vian : « L’histoire est entièrement vraie, puisque je l’ai imaginée d’un bout à l’autre ». On évitera ainsi de se poser trop longtemps la question entre auto-fiction et autobiographique pour cet ouvrage de Fred Neidhardt publié dans la collection Shampooing (dirigée par Lewis Trondheim). Mais force est de constater que le personnage porte son nom !  Continuer la lecture de « La peur du rouge »

Maki, T1 : Un lémurien en colo


Titre : Maki, T1 : Un Lémurien en Colo
Scénariste : Fabrice Tarrin
Dessinateur : Fabrice Tarrin
Parution : Janvier 2010 


Fabrice Tarrin se dessine en lémurien. C’est ainsi qu’on le retrouve dans « Le Journal d’un Lémurien », son album autobiographique. Dans « Maki », on suit également un petit lémurien partant en colonie de vacances. Tout est dit : on aura ici affaire à de l’autofiction. Pré-publiée dans le Journal de Spirou, « Maki » est devenu une série phare du journal. Mais n’est-ce donc pas une publication jeunesse dans ce cas-là ?

Souvenirs de colo

Autant être clair tout de suite : « Maki » n’est pas une publication jeunesse. Tarrin s’en est rendu compte, la BD est très cruelle et s’adresse à un public plus âgé. Résultat, la cible est un peu loupée. Car si le dessin a un côté très enfantin, le propos l’est moins.

On suit donc le jeune Maki, souffre-douleur auto-désigné, qui n’aime pas les colonies de vacances et qui va devoir y aller quand bien même. S’ensuit une série de péripéties, un amour de jeunesse et une galerie de personnages riches en couleurs. Colonie de vacances oblige, la plupart des protagonistes sont des préadolescents dont l’éveil des sens complique d’autant plus les choses. Il est évident qu’avec un sujet pareil, Tarrin fera vibrer chez nombre de lecteurs le souvenir d’événements passés… 

« Maki » repose essentiellement sur les personnages et les nombreux dialogues qui parsèment l’ouvrage. Ils ont tous un côté excessif, mais bien traité par l’auteur. Malgré une impression première de caricature, on s’aperçoit vite que les personnages sont plus complexes que ça. Il y a une vraie subtilité. En revanche, ils sont plus ou moins tous affublés de problèmes affectifs et relationnels. Ce qui rend évidemment les interactions entre eux explosives…

Le propos se veut avant tout cruel. On a l’impression que rien ne peut bien se passer. Il ne peut y avoir de dénouement heureux. Car ce ne sont pas seulement les jeunes ados qui sont cruels entre eux, c’est tout le monde. Heureusement, il y a aussi une forte dose d’humour pour faire passer le tout sans peine. Car avant tout, on rit dans « Maki ».

Au niveau du dessin, je suis très fan de Fabrice Tarrin. Son trait est très enlevé et donne beaucoup de dynamisme à l’ensemble. Ses personnages sont constamment dans le mouvement. Le tout se révèle très expressif. Le style animalier et enfantin ne plaira pas à tout le monde, mais il serait dommage de passer à côté. Le fait que les cases ne soient pas dessinées donnent un côté encore plus dynamique.

Sous son aspect album jeunesse, « Maki » rate un peu sa cible. Entre la cruauté du propos, la densité des textes et le foisonnement de personnages, on se rapproche plutôt d’une publication ado/adultes. Il serait dommage de passer à côté de cet ouvrage qui se lit d’une traite et qui saura sans nul doute vous surprendre.

Ultimex, T2 : L’axe du mâle

ultimex2


Titre : Ultimex, T2 : L’Axe du Mâle
Scénariste : Gad
Dessinateur : Gad
Parution : Novembre 2010


 Après un premier album très réussi, Ultimex nous revient dans « L’Axe du Mâle », publié chez Vraoum ! au prix de 12 euros. Toujours flanqué de son « faire-valoir prodige » Steve, qu’allait pouvoir faire l’homme qui avait déjà trucidé et violé à tout va dans le précédent ouvrage ?  Continuer la lecture de « Ultimex, T2 : L’axe du mâle »

La Communauté, T1 & T2

lacommunaute1


Titre : La Communauté, T1 et T2
Scénaristes : Yann Benoît & Hervé Tanquerelle
Dessinateur : Hervé Tanquerelle
Parution : Mai 2008 – Janvier 2010


« La Communauté » est une bande-dessinée retraçant des entretiens entre Hervé Tanquerelle et son beau-père Yann Benoît. En effet, ce dernier avait participé à la fondation d’une communauté à la suite des évènements de mai 68. Avec ces deux pavés pesant 340 pages, Tanquerelle raconte en détail l’histoire de cette initiative à  travers les yeux de Yann, de l’avant 68 jusqu’à la fin de l’aventure. Le premier tome parle des débuts de la communauté jusqu’à son apogée. La deuxième partie traite avant tout des problèmes liés à cette réussite, le quotidien et la chute inévitable.  Continuer la lecture de « La Communauté, T1 & T2 »