La fin du monde en trinquant


Titre : La fin du monde en trinquant
Scénariste : Krassinsky
Dessinateur : Krassinsky
Parution : Août 2019


« Le Crépuscule des Idiots » était une BD intéressante et remarquablement bien dessinée, mais qui s’était voulait un peu trop démontrer son propos pour que l’on y adhère pleinement. La nouvelle sortie de Krassinsky m’a donc immédiatement fait de l’œil avec son dessin anthropomorphique des plus réussis. « La fin du monde en trinquant » présente un astronome russe qui, en 1773, s’aperçoit qu’une comète va s’écraser en plein Sibérie… Mais qui voudrait sauver les quelques personnes qui vivent là-bas ?

Continuer la lecture de « La fin du monde en trinquant »

Betty Boob


Titre : Betty Boob
Scénariste : Véronique Cazot
Dessinatrice : Julie Rocheleau
Parution : Juillet 2017


L’essor de la bande-dessinée de témoignage a permis de parler de nombreuses maladies dont étaient atteints certains auteurs. Si certains utilisent l’autobiographie pour traiter de sujets durs, d’autres choisissent d’autres voies. C’est le cas de Véronique Cazot et Julie Rocheleau qui prennent à bras le corps le sujet du cancer du sein et le transforme en un conte burlesque. « Betty Boob », c’est l’histoire d’une jeune femme qui va devoir se réinventer après son opération. Le tout est publié chez Casterman pour 162 pages de bande-dessinée.

Continuer la lecture de « Betty Boob »

Journal d’un enfant de lune


Titre : Journal d’un enfant de lune
Scénariste : Joris Chamblain
Dessinatrice : Anne-Lise Nalin
Parution : Octobre 2017


Joris Chamblain a illuminé le monde de la bande-dessinée avec « Les carnets de Cerise », une série à la sensibilité et à la narration remarquables. Le voilà qui s’associe à la dessinatrice Anne-Lise Nalin pour écrire l’histoire d’une adolescente, Morgane. En trouvant le journal intime d’un garçon « enfant de la lune », elle va découvrir une maladie rare dont elle n’avait jamais entendu parler et s’y sensibiliser. Le tout est paru aux éditions Kennes pour 54 pages.

Continuer la lecture de « Journal d’un enfant de lune »

Les cahiers d’Esther, T4 : Histoire de mes 13 ans


Titre : Les cahiers d’Esther, T4 : Histoire de mes 13 ans
Scénariste : Riad Sattouf
Dessinateur : Riad Sattouf
Parution : Mai 2019


Avec « Les cahiers d’Esther » et surtout « L’Arabe du futur », Riad Sattouf a pris une nouvelle dimension dans le monde de la bande-dessinée. Son passage au cinéma lui avait déjà ouvert un public plus large, ces deux séries n’ont fait que confirmer la tendance. Dans « Les cahiers d’Esther », cette dernière raconte sa vie d’enfant et, aujourd’hui, de préadolescente. L’auteur espère pouvoir continuer la série jusqu’au dix-huit ans de la jeune fille. Espérons qu’il y arrive, du moins si ces histoires gardent leur intérêt. Le tout est publié chez Allary Éditions.

Continuer la lecture de « Les cahiers d’Esther, T4 : Histoire de mes 13 ans »

Cyclone


Titre : Cyclone
Scénariste : Clément Baloup
Dessinateur : Marion Mousse
Parution : Février 2019


La couverture de « Cyclone » m’a attiré l’œil en librairie. Reprenant une scène de l’album, le traitement graphique m’a titillé la rétine. Il m’a suffi de feuilleter l’ouvrage pour passer à l’achat, surtout que j’en avais lu une critique élogieuse quelques jours auparavant. Ce roman graphique de 120 pages est l’œuvre de Clément Baloup et Marion Mousse. Ne connaissant ni l’un, ni l’autre, c’était l’occasion de les découvrir. Le tout est publié chez Sarbacane.

Continuer la lecture de « Cyclone »

Le chemisier


Titre : Le chemisier
Scénariste : Bastien Vivès
Dessinateur : Bastien Vivès
Parution : Octobre 2018


Avec le scandale de « Petit Paul » et ses accusations d’être un ouvrage pédopornographique, on aurait presque oublié qu’au même moment ou presque Bastien Vivès publiait « Le chemisier ». Ce roman graphique massif (200 pages) est une nouvelle façon pour l’auteur d’explorer le corps de la femme et ses propres fantasmes. Le tout paraît chez  Casterman.

Continuer la lecture de « Le chemisier »

Onibi


Titre : Onibi, Carnets du Japon invisible
Scénariste : Olivier Pichard
Dessinatrice : Cécile Brun
Parution : Octobre 2016


L’atelier Sento est constitué d’Olivier Pichard et de Cécile Brun. Ils utilisent leurs voyages au Japon pour réaliser « Onibi », mélange de souvenirs et de fictions. Ils empruntent aux lieux et aux personnes qu’ils ont visités pour écrire une histoire faite de fantômes. Le tout est publié chez Issekinicho et pèse 126 pages.

Continuer la lecture de « Onibi »

Paco les mains rouges, T2 : Les îles


Titre : Paco les mains rouges, T2 : Les îles
Scénariste : Fabien Vehlmann
Dessinateur : Éric Sagot
Parution : Octobre 201


Après une première partie très réussie, il aura fallu quatre ans pour profiter enfin de la fin de l’histoire de « Paco les mains rouges ». Le diptyque qui s’intéresse à la vie des bagnards à Cayenne. À la fin du premier tome, qui décrivait l’arrivée de Paco, ce dernier veut retrouver l’un de ses mais transféré aux îles. Un mouroir paraît-il… Le tout pèse 54 pages et est publié chez Dargaud.

Continuer la lecture de « Paco les mains rouges, T2 : Les îles »

Les vieux fourneaux, T5 : Bons pour l’asile


Titre : Les vieux fourneaux, T5 : Bons pour l’asile
Scénariste : Wilfrid Lupano
Dessinateur : Paul Cauuet
Parution : Septembre 2018


« Les vieux fourneaux » avait pris un coup avec le 4ème tome. Centré sur Sophie et non plus sur nos trois compères, cet opus se perdaient dans de multiples pistes ouvertes et non refermées à la fin de la lecture. Frustrant… Alors qu’on imaginait que cette suite, intitulée « Bons pour l’asile », allait reprendre l’histoire du précédent, c’est bien un récit indépendant qui se présente à nous. Donc, des pistes ne seront pas refermées ? Ou si peu ? Finalement, ce n’est pas si mal…

Continuer la lecture de « Les vieux fourneaux, T5 : Bons pour l’asile »

Malaterre


Titre : Malaterre
Scénariste : Pierre-Henry Gomont
Dessinateur : Pierre-Henry Gomont
Parution : Septembre 2018


Pierre-Henry Gomont avait marqué les sorties BD avec « Pereira prétend », un roman graphique qui avait ravi les critiques (mais que je n’ai pas lu). Il fallait confirmer l’essai et c’est « Malaterre » que publie l’auteur deux ans plus tard. La couverture, présentant un homme et ses enfants, intrigue. Partout, la jungle les entoure. Le tout est publié chez Dargaud pour plus de 180 pages de lecture. Continuer la lecture de « Malaterre »