Dans la combi de Thomas Pesquet


Titre : Dans la combi de Thomas Pesquet
Scénariste : Marion Montaigne
Dessinatrice : Marion Montaigne
Parution : Novembre 2017


Marion Montaigne est une auteure que j’ai découvert, comme beaucoup d’autres lecteurs, par son blog Tu mourras moins bête. Étant sensible à la culture scientifique, j’avais apprécié sa capacité à expliquer avec humour des concepts physiques ou biologiques. Sa capacité à vulgariser et à décaler son propos tout en faisant preuve d’une grande rigueur est remarquable. Les trois tomes adaptés de son site occupent une place de choix dans ma bibliothèque.

Un voyage vers l’infini et l’au-delà.

L’apparition dans les rayons de librairie de l’ouvrage Dans la combi de Thomas Pesquet a donc logiquement attiré mon attention. La rencontre entre Montaigne et le célèbre astronaute français était inéluctable. Comme beaucoup de personnes je pense, j’ai toujours été fasciné par l’espace. Dans mes rêves d’enfant irréalisables il y avait celui de voir la Terre d’en haut. J’en ai fait mon deuil mais reste admiratif et touché par tout ce qui est en lien à cette aventure ultime. La perspective de découvrir le chemin qui mène un pilote d’avion travaillant chez Air France vers un séjour de plusieurs mois dans la station internationale m’enthousiasmait. C’est cela que m’ait ce joli opus de deux cents pages.

Marion Montaigne nous conte le parcours de Thomas Pesquet de sa candidature à une place d’astronaute jusqu’à son retour sur Terre après son périple spatial. On découvre que l’ascension de cette montagne réservée à une élite est longue et semée d’embuches. Loin de moi l’intention de vous dévoiler des anecdotes impressionnantes qui jalonnent le parcours sélectif suivi par Pesquet. Le plaisir résulte aussi dans la découverte et la surprise. La densité des épreuves vécues par l’astronaute couplée au talent de conteuse de l’auteure fait naître une lecture intense et pleine de rebondissements. L’absence de temps mort fait que je ne suis pas arrivé à lâcher le livre avant son dénouement malgré une richesse d’informations fournie !

Les tests de logique, les tests psychologiques, les tests médicaux… Ils sont extrêmes et Marion Montaigne nous fait bien rire en nous les présentant ! Mais elle nous montre aussi que la route ne devient pas moins pentue une fois que la sélection est faite. La deuxième partie nous immerge dans l’entrainement de ces surhommes. Ils apprennent à parler russe, à faire de la plomberie sans gravité, à connaître par cœur chaque boulon de la station orbitale… Enfin, on quitte notre chère planète dans les pas de Thomas dévoilant ainsi le quotidien d’un homme dans l’espace ! Aucun aspect n’est moins intéressant qu’un autre. Ils sont tous aussi passionnants les uns que les autres !

Que ceux qui ne pensent pas posséder des bases scientifiques assez solides pour profiter pleinement de cette lecture soient rassurés ! Que vous soyez un afficionado fidèle des lois de la dynamique ou étranger aux sciences physiques depuis votre passage en classe de quatrième, vous profiterez avec le même plaisir de cette lecture ! Il s’agit de la force indéniable et du talent remarquable de Marion Montaigne. Elle arrive à s’adresser à chacun sans tenir compte de son parcours personnel. Le seul prérequis nécessaire pour apprécier Dans la combi de Thomas Pesquet est d’être curieux et avide de découvertes.

Je ne peux pas conclure cette critique sans évoquer le style graphique de l’auteure. Moi le premier, je le trouve ardu au premier contact. Il donne l’impression d’être bâclé ou brouillon. Néanmoins, une fois passé la première impression parfois compliquée, je trouve que cette personnalité illustrative devient un atout pour la lecture en s’accommodant parfaitement avec le ton narratif de l’ensemble. Ensemble que je vous conseille vivement de découvrir. Vous ne regretterez pas ce voyage vers l’infini et au-delà !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *