Impostures – Romain Dutreix

Impostures


Titre : Impostures
Scénariste : Romain Dutreix
Dessinateur : Romain Dutreix
Parution : Mars 2013


La parodie est un genre que j’affectionne. Découvrant l’une des « Impostures » de Romain Dutreix dans Fluide Glacial, j’avais été immédiatement conquis. Pastichant Spirou et Fantasio (mettant en scène notamment les changements éditoriaux de la série), l’auteur avait su titiller mes zygomatiques sans peine. Il me fallait donc découvrir le reste de ses parodies dans l’album les regroupant, intitulé « Impostures ». Le tout est paru chez Fluide Glacial pour un format BD classique de 54 pages.

Même si on parle ici de pastiches, seule la partie franco-belge est concernée. On retrouve toutes les grandes séries qui ont fait son âge d’or : Spirou, les Schtroumpfs, Boule & Bill, l’agent 212, Lucky Luke, etc. Le grand absent est bien évidemment Tintin, mais l’on sait que les droits du reporter sont trop protégés pour que l’on puisse prendre le risque d’en parler. A cela s’ajoute Titeuf, série plus récente, mais classique également du genre.

Parodier et rendre hommage

Fluide Glacial oblige, le tout parodie autant qu’il rend hommage. Certains passages sont bien trash (notamment pour Titeuf, où des séries de gags montrent des Titeuf du monde entier). L’auteur se débrouille suffisamment pour varier les sujets. Si ces derniers ont des paginations variables, les thèmes le sont aussi. Ainsi, après les changements éditoriaux (et graphiques !) de Spirou & Fantasio, on retrouvera Boule & Bill en HLM, la crise de couple chez les Schtroumpfs ou Lucky Luke chez les psy…

Ce qui fait la force de l’ouvrage, c’est que Romain Dutreix respecte fortement les œuvres qu’il pastiche. La partie sur Astérix est évidente. L’auteur transpose la création de Goscinny et Uderzo au Nouveau Monde. Les Romains deviennent des congrégations religieuses devant évangéliser le dernier village indien… cannibale ! Je n’ai pas pu m’empêcher de rire à plusieurs reprises pendant la lecture de cette histoire…

Graphiquement, Romain Dutreix fait preuve d’une véritable virtuosité en sachant varier son style graphique selon les histoires. « Super Bourbon » (pastichant vraisemblablement Töpffer, pionnier de la bande-dessinée) est dessinée façon gravure du XIXème siècle (avec les textes sous l’image !). Une vraie réussite !

J’ai été séduit par ces « Impostures ». La variété des styles graphiques et des traitements donnent beaucoup de force à l’ouvrage. Alors bien sûr, certains préféreront les passages les plus trash, d’autres les plus gentillets… Mais si vous aimez le pastiche, il y a de forte chance que cet album ne vous laisse pas indifférent ! A lire sans hésiter.

avatar_belz_jol

Note : 16/20 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *