Le loup en slip, T3 : Slip, hip, hip !


Titre : Le loup en slip, T3 : Slip, hip, hip !
Scénariste : Wilfrid Lupano
Dessinatrice : Mayan Itoïz
Parution : Novembre 2018


Les Vieux Fourneaux est un des plus gros succès de ces dernières années dans l’univers du neuvième art français. Les trois héros septuagénaires ont même eu l’honneur d’une adaptation sur grand écran sous les traits de Pierre Richard, Eddy Mitchell et Roland Giraud. Mais ce n’est pas à cette série qu’est consacrée ma critique d’aujourd’hui. En effet, je veux évoquer le dernier opus de Le loup en slip, spin off des aventures de Pierrot, Mimile et Antoine. La troisième histoire de ce héros poilu pas comme les autres s’intitule Slip hip hip !. Elle s’adresse à un grand public. Les petits et les grands y trouveront leur compte. Il faut dire qu’un loup en slip ne peut qu’éveiller la curiosité de tout le monde !

Un loup en slip au service d’un volatile en détresse…

Les enjeux de cette nouvelle aventure se construisent autour d’une grande course organisée dans la forêt. Tous les habitants sont en fête à la pensée de cet événement tant attendu… sauf quelqu’un qui s’évertue à saccager et à gâcher l’enthousiasme général. Qui se cache derrière ces actes de délinquance voulant porter préjudice à cette course légendaire ? Heureusement le loup en slip est là pour enquêter sur ce mystère…

Exceptionnellement, je vais commencer par évoquer les dessins. Ils sont l’œuvre de Mayana Itoïz. Je les trouve très réussis. Ils dégagent un ton à la fois enfantin et précis. Ils participent activement à l’installation d’une ambiance propre à cette série. Je trouve également l’illustratrice à un vrai talent pour jouer avec la structure de la planche. Elle ne s’enferme pas dans un « damier » classique. Au contraire, elle cherche à surprendre le lecteur par la construction des pages. Ce choix est sublimé par le travail sur les détails qui nous font découvrir de nouvelles petites choses à chaque nouvelle lecture.

Le scénario nous offre une histoire sympathique qui met en jeu des personnages touchants. Les thèmes de la différence, de la frustration ou de l’estime de soi sont évoqués par les actes et les réactions de ce jeune « délinquant ». Le déroulement de l’histoire est linéaire à la manière d’un conte. Comme chacun des tomes de la série, la trame se conclue par une petite morale sans n’avoir jamais un ton moralisateur. Cette construction narrative conviendra tout autant à un enfant à qui on lit une histoire qu’à un adulte curieux des aventures d’un loup en slip. Malgré le petit nombre de pages, une vingtaine, les auteurs arrivent nous offrir ne histoire mignonne qui se déroule dans un environnement agréable.

Le loup en slip hip ! hip ! confirme la qualité de la série. Il s’agit vraiment d’un spin off très original et réussi. Ce nouvel opus ravira tous les publics et incitera de se plonger à nouveau dans les deux précédentes aventures de ce loup pas comme les autres. Il ne me reste plus qu’à attendre la parution du prochain tome. Mais cela est une autre histoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *