Le pont des arts


Titre : Le pont des arts
Scénariste : Catherine Meurisse
Dessinatrice : Catherine Meurisse
Parution : Mars 2012


Après « Mes hommes de lettres », Catherine Meurisse continue son exploration de la littérature avec « Le pont des arts ». Dans cet ouvrage, l’auteure dissèque les relations entre les écrivains et les peintres. Amitiés, rivalités et critiques… L’occasion de voir certains grands noms se faire démonter par leurs contemporains des lettres ! Le tout pèse une centaine de pages et est publié chez Sarbacane.

Pour les amateurs de littérature et de peinture.

L’ouvrage est construit selon différents chapitres. On commence au XVIIème siècle avec Voltaire. On explorera les siècles suivants avec Hugo, Zola, Proust… À chaque fois, une admiration ou au contraire une antipathie pour un peintre. Les ouvrages en la matière sont finalement légion, beaucoup d’écrivains de l’époque ayant été journalistes. Ainsi, Catherine Meurisse s’approprie leurs dires et construit des saynètes qui, outre leur aspect documentaire, sont là pour nous faire rire.

« Le pont des arts » est donc un ouvrage de vulgarisation. Si les noms cités sont loin d’être des inconnus, une connaissance plus approfondi des auteurs et peintres permet d’en savourer tout le sel. L’ouvrage reste destiné à un public cultivé, capable de savoir le rôle d’Ingres dans la peinture et de sourire à le voir ainsi malmené. Vulgarisation donc, mais grand public, j’en doute un peu.

La démarche de Catherine Meurisse peut être mise en relation avec celle de Marion Montaigne. Cette dernière, avec « Tu mourras moins bête », aime aussi mettre en scène des personnages célèbres dans des situations absurdes. Le parallèle entre les deux auteures se retrouvent aussi dans le dessin, avec un trait simple et dynamique, tout en mouvement. L’humour est évidemment différent, Marion Montaigne étant plutôt dans la culture pop que les références littéraires et picturales.

On prend du plaisir à lire ce « Pont des arts ». Même si parfois, les textes originaux alourdissent un peu l’ensemble, on ressort de l’ouvrage en ayant ri, sourit et avec l’impression d’être plus cultivé qu’avant. Si vous vous intéressez à la peinture et à la littérature, foncez ! Vous y retrouverez tous vos amis !

2 réflexions sur « Le pont des arts »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *