Les petits riens de Lewis Trondheim, T7 : Un arbre en furie


Titre : Les petits riens de Lewis Trondheim, T7 : Un arbre en furie
Scénariste : Lewis Trondheim
Dessinateur : Lewis Trondheim
Parution : Juin 2015


Les petits riens de Lewis Trondheim est une série de bandes dessinées pour laquelle j’ai une affection particulière. Chaque recueil regroupe une succession d’anecdotes contées et illustrées par un des auteurs majeurs de l’univers du neuvième art. En effet, Lewis Trondheim est, à mes yeux, un génie dont le principal talent est d’arriver à sublimer les aventures du quotidien en les rendant particulièrement drôles. Un arbre en furie est le septième tome de cette saga. Sa parution date d’il y a quelques années maintenant mais je prends toujours autant de plaisir à m’y plonger et à y picorer plein de bons moments qui me font sourire avec aisance.

Les aventures du quotidien

Cet ouvrage est construit à la manière d’un carnet de bord. Chaque peut se lire indépendamment. Chacune conte une histoire, une anecdote ou une réflexion. La diversité des thèmes offre une lecture agréable dont on ne se lasse pas. Chaque nouvelle planche naître un nouveau sourire en actionnant chacune des mécanismes humoristiques différents.

Un certain nombre de ses pages se construisent autour des « aventures du quotidien ». Il s’agit de pensées ou de réflexions que chacun d’entre nous pourrait se faire n’importe où n’importe quand. Comment réagir quand une personne laisse faire ses besoins à son chien sur un trottoir ? Que faire quand on trouve des bouteilles vides jetées négligemment sur la voie publique ? Comment interpréter le dicton contenu dans un « Fortune Cookie » ? En lisant la réponse qu’offre Trondheim à ce type de grands problèmes métaphysiques, on se surprend à se questionner sur la réaction de l’auteur. C’est souvent drôle de s’interroger sur des dilemmes aussi futiles. Cela fait partie du charme de cette lecture.

Un autre mécanisme utilisé par l’auteur pour nous faire rire est celui du « touriste ». Du fait de son activité professionnelle, Trondheim est souvent amené à voyager à travers le monde. Il nous fait donc découvrir bon nombre de contrées étrangères à travers ses yeux de touriste. Il se fascine pour le moindre détail culturel et sociologique local et nous le fait découvrir avec un vrai talent narratif et humoristique. Le suivre dans ses visites ou lors de ses randonnées est un petit bonheur de lecteur tant on peut parfois se retrouver dans les remarques décalées et originales qu’ils nous offrent durant ses pérégrinations pittoresques. Dans le domaine, j’ai vraiment un coup de cœur particulier pour la sortie en mer vécue par Trondheim pour voir des baleines. Un petit bijou de réalisme…

Le risque de ce genre de recueils est la grande variation de qualité qu’il peut y avoir d’une page à l’autre. Lewis Trondheim confirme son talent en ne tombant pas dans cet écueil. La qualité de l’ensemble est constante et offre ainsi une lecture dense, divertissante et prenante. La découverte de l’ouvrage est pleine de surprises et de bons moments. Le cahier des charges est parfaitement rempli pour le plus grand plaisir du lecteur. Le style graphique s’accorde parfaitement avec le ton et l’esprit du bouquin et facilite notre immersion dans l’univers si particulier et original de cet auteur pas comme les autres.

Vous l’aurez compris, cet ouvrage s’inscrit dans la lignée des précédents de la série. Il se picore avec plaisir. Il vous fera sourire sans que vous vous en rendiez copte et vous fera réfléchir sur des situations quotidiennes que vous n’aviez jamais vues sous cet angle. Toute une aventure…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *