Paul, T8 : Paul dans le Nord

Paul8


Titre : Paul, T8 : Paul dans le Nord
Scénariste : Michel Rabagliati
Dessinateur : Michel Rabagliati
Parution : Octobre 2015


Je ne connais pas bien la série « Paul », l’une des plus connues du microcosme québécois. Je n’en ai lu qu’un seul, qui m’avait surpris et touché. C’est donc avec plaisir que je me suis lancé dans « Paul dans le Nord », huitième ouvrage des aventures de l’alter-ego de Michel Rabagliati. On retrouve Paul dans les prémisses de l’adolescence. Le tout est logiquement publié aux éditions de La Pastèque pour 180 pages.

Paul devient un adolescent : il râle, il fume, il joue de la guitare et rêve d’une mobylette. Comme beaucoup d’ados, il cherche à se construire auprès de personnalités fortes. Il trouve ainsi au lycée Marc, un autre élève qui le fascine et va le pousser à grandir (et à faire des conneries). Bien évidemment, qui dit adolescence dit également premiers émois.

Un ouvrage nostalgique sur les débuts de l’adolescence.

Paul8b« Paul » étant quand même très proche de l’autobiographie, la série tire sa force de sa justesse. Paul est un garçon tout ce qu’il y a de normal, si bien que tout le monde pourra se retrouver dans ses histoires. Heureusement, un événement plus original vient donner un peu de force à l’ouvrage. Car il faut bien se l’avouer : l80 pages pour raconter quelques rencontres d’ados, c’est long. Mais Michel Rabagliati parvient à nous tenir en haleine, avec un mélange d’humour, de moments touchants et une bonne dose de nostalgie.

Si on se situe au Canada, cela n’empêche pas de se sentir chez soi. Malgré tout, l’auteur force sacrément le trait dans ce tome ! Les dialogues sont savoureux et on sent un vrai travail de reconstitution des dialectes et accents. Cela donne un charme indéniable à l’ouvrage, qui ajouté à la nostalgie, fait mouche.

Le dessin de Michel Rabagliati est tout en simplicité au premier abord. Il est bien plus travaillé qu’il n’y paraît et sait être fourni en détails de toutes sortes, notamment pour les décors. Quant aux personnages, ils sont bien identifiés, avec des expressions réussies.

Paul8a

Ce « Paul dans le Nord » joue la carte nostalgique et cela fonctionne. Les petites galères, les premiers amours, les virées avec les potes… Voilà de quoi raviver vos souvenirs ! On est bien dans nos pantoufles pendant cette lecture et c’est déjà pas mal !

avatar_belz_jol

note3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *