Stars of the stars, T1

starsofthestars1


Titre : Stars of the stars, T1
Scénariste : Joann Sfar
Dessinatrice : Pénélope Bagieu
Parution : Septembre 2013


Voilà une collaboration qui ne pouvait pas passer inaperçue : deux bédéastes tant prisés des médias allaient faire une bande-dessinée ensemble. Joann Sfar scénarise ainsi le bien-nommé « Stars of the Stars » que dessine Pénélope Bagieu. Difficile d’échapper à cette sortie tant les journaux en ont parlé, si bien que j’ai décidé de me faire ma propre idée. Le tout est publié chez Gallimard dans la collection Hors Collection. 

starsofthestars1aLa Terre va être rasée par les extra-terrestres car elle est inexploitable et en plein milieu d’une ligne commerciale. Seulement voilà, la seule chose que sait faire correctement l’être humain, c’est danser… Du coup, les extra-terrestres organisent un concours de danse afin de sauver les spécimens les plus doués… C’est donc sept danseuses qui se retrouvent dans un vaisseau spatial, voyant la Terre désintégrée après leur départ…

Un pitch audacieux

Voilà un pitch audacieux pour ce premier tome servant d’introduction. Les danseuses ont bien évidemment chacune leur style particulier, hyper cliché… Les deux héroïnes sont clairement Angoissette, une juive new-yorkaise et Maurisse, la Française qui hurle au racisme à tout va. Mais tout est tellement cliché qu’on sature immédiatement. Ainsi Angoissette, juive, dit que son père ne « respecte que le succès et l’argent ». C’est certainement de la provocation, mais c’est trop appuyé pour nous toucher. L’histoire n’ayant en soit pas d’intérêt réel, on reste très spectateur. Les relations entre les personnages sont au cœur de l’ouvrage, mais ils nous fatiguent immédiatement. Ils sont tous névrosés au dernier degré. Peut-être que le tome 2 apportera de la nuance, mais on est en droit d’en douter. 

Après ce premier tome, l’intérêt pour l’histoire est déjà passé. La tentative de relance en fin d’ouvrage laisse froid et on se demande bien ce qui a pris les auteurs. Les clichés provocs sont trop appuyés pour réellement nous toucher ou nous faire rire. Les auteurs nous promettent « une épopée cosmique et délirante, entre Fame et Star Trek. »

Concernant le dessin, je ne suis pas fan de Pénélope Bagieu, loin de là, mais c’est vraiment faiblard. Le dessin des personnages, à l’image de leur caractère respectif, est très caricatural. C’est peut-être un choix graphique, mais je le trouve raté. De façon général, l’ensemble paraît bâclé car très inégal. Quant aux couleurs, elles sont affreusement criardes. Là encore, j’ai du mal à saisir ce choix.

starsofthestars1b

Je trouve ce « Stars of the Stars » complètement raté. Je suis resté à côté du propos et du dessin. J’ai du mal à saisir quel public est visé (branché, girly, jeunes filles ?) et à qui cela peut parler. En tout cas, il semble que je ne sois pas le type de public attendu pour cet ouvrage.

avatar_belz_jolnote1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *