Anatole(s)


Titre : Anatole(s)
Scénariste : James
Dessinateur : James
Parution : Janvier 2021


L’humour absurde s’est imposé dans la BD d’humour, explosant suite au succès de Fabcaro. Depuis, de nombreux ouvrages sortent avec le même type d’humour, avec plus ou moins de succès (et de qualité). En la matière, James était déjà là bien avant. Afin de nous présenter des pages d’humour plus originales, l’auteur fait le choix de suivre la vie d’Anatole, année après année. Le tout est paru chez Fluide Glacial pour 80 pages.

Continuer la lecture de « Anatole(s) »

Vivons décomplexés


Titre : Vivons décomplexés
Scénariste : Germain Huby
Dessinateur : Germain Huby
Parution : Mars 2021


Le succès de « Zaï zaï zaï zaï » et la mise en lumière de son auteur Fabcaro a fait sortir ces dernières années toute une série de bandes dessinées d’humour absurde plus ou moins inspirées, issues d’internet ou pas. On retrouve des strips en une page, avec une dessin pseudo-réaliste et statique et une chute qui se met absurde. Le tout enrobé de critique du monde actuel. L’éditeur Pataquès, apparu à la même époque, s’en est fait une spécialité avec quelques ouvrages très réussis. Qu’en est-il de « Vivons décomplexés » de Germain Huby ?

Continuer la lecture de « Vivons décomplexés »

Ces jours qui disparaissent


Titre : Ces jours qui disparaissent
Scénariste : Timothé Le Boucher
Dessinateur : Timothé Le Boucher
Parution : Septembre 2017


Timothé Le Boucher, jeune auteur de bande-dessinée, s’était fait remarquer avec « Ces jours qui disparaissent ». Cet imposant pavé paru chez Glénat (près de 200 pages !) présente une couverture intrigante avec un jeune homme à moitié plongé dans l’eau qui regarde son reflet, apparemment maléfique. L’auteur, qui a démarré chez Manolosanctis, a su monter les marches une à une de l’édition.

Continuer la lecture de « Ces jours qui disparaissent »

The End


Titre : The End
Scénariste : Zep
Dessinateur : Zep
Parution : Avril 2018


Après avoir connu pendant des années un succès incroyable avec sa série « Titeuf », Zep s’est peu à peu attaqué à la bande-dessinée pour adulte, d’abord avec l’humour, puis avec des récits plus sérieux chez Rue de Sèvres. « The End », tiré du titre des Doors, est dans cette veine réaliste, sans humour. On y retrouve le même type de graphisme que pour « Une histoire d’hommes » et « Un bruit étrange et beau ». Le tout pèse 88 pages.

Continuer la lecture de « The End »

Curtiss Hill


Titre : Curtiss Hill
Scénariste : Pau
Dessinateur : Pau
Parution : Février 2021


Quand une bande dessinée anthropomorphe montre le bout de son museau, je suis toujours intéressé. « Curtiss Hill » a eu des critiques élogieuses avec son petit monde animalier qui fait des courses de voiture. Il faut dire que cet ouvrage sort dans la collection « Calandre » chez Paquet, spécialisé dans les belles (et vieilles ?) voitures. Nous voilà donc lancé en début du 20ème siècle dans des bolides roulant à tombeau ouvert. Le tout pèse 80 pages.

Continuer la lecture de « Curtiss Hill »

L’homme sans sourire


Titre : L’homme sans sourire
Scénario : Louis
Dessinateur : Stéphane Hirlemann
Parution : Février 2021


J’ai découvert L’homme sans sourire en lisant un article à son propos dans une revue spécialisée dans le neuvième art. Par la suite, j’ai eu l’occasion de voir beaucoup de blog de personnes adeptes de bandes dessinées évoquer cet album avec des termes élogieux. C’est cet ensemble de compliments venant de toute part qui m’a incité à lire cet ouvrage. Louis scénarise l’histoire. Je ne peux pas vous en dire davantage à propos de cet auteur car cette lecture marque ma rencontre avec son univers. Il s’agit donc pour moi d’une découverte. Stéphane Hirlemann s’est chargé des dessins. Là encore, cet illustrateur m’était jusqu’à alors inconnu. En feuilletant les premières pages, ma première impression est plutôt positive. Je suis également tombé sous le charme de la couverture qui présente deux personnages en pleine chute au beau milieu d’une cité qui donne le vertige. Une belle atmosphère se dégage de cette image. Elle éveille instamment la curiosité.

Continuer la lecture de « L’homme sans sourire »

La fille dans l’écran


Titre : La fille dans l’écran
Scénaristes : Manon Desveaux & Lou Lubie
Dessinatrices : Manon Desveaux & Lou Lubie
Parution : Janvier 2019


Lou Lubie a animé le forum dessiné, un endroit où les dessinateurs s’amusaient à dessiner ensemble. Assez logiquement, la voilà qui dessine à quatre mains une bande dessinée avec Manon Desveaux qu’elle a rencontré en ces lieux. « La fille dans l’écran » est donc un ouvrage original où une page sur deux est dessinée par l’autre, avec son propre style (on n’est pas dans l’idée d’une fusion à la Dupuy Berberian). Le tout est publié chez Marabulles pour 180 pages de lecture.

Continuer la lecture de « La fille dans l’écran »

Comment devenir auteur à succès


Titre : Comment devenir autour à succès
Scénariste : M. La Mine
Dessinateur : M. La Mine
Parution : Avril 2021


« Comment devenir un auteur à succès » est une fausse méthode destinée aux écrivains en herbe. On ne parle pas d’auteurs de bande-dessinée, mais de romanciers ou poètes. Sous-titre « ou, à défaut, un critique acerbe » annonce la couleur : le tout est traité avec humour dans la collection Pataquès. C’est parti pour 112 pages de blagues sur les écrivains maudits et imbus d’eux-mêmes.

Continuer la lecture de « Comment devenir auteur à succès »

Ailefroide, altitude 3954


Titre : Ailefroide, altitude 3954
Scénaristes : Jean-Marc Rochette & Olivier Bocquet
Dessinateur : Jean-Mars Rochette
Parution : Mars 2018


Jean-Marc Rochette a fait un retour remarqué dans le monde de la bande-dessinée suite au film « Snowpiercer » qui remettait au goût du jour « Le Transperceneige », un de ses premiers projets. Outre la reprise de la série éponyme et de spin-off, l’auteur a aussi développé des projets plus personnels. Avec « Ailefroide », c’est une autobiographie pure et dure qui nous est proposée. Coécrite avec Olivier Bocquet (qui officice sur l’album « Terminus » du « Transperceneige »), elle s’intéresse à la passion du jeune Rochette pour l’escalade. Le tout est un véritable pavé de 290 pages et est publié chez Casterman.

Continuer la lecture de « Ailefroide, altitude 3954 »