Légendes de la garde, T4 : Baldwin le Brave et autres contes

LegendesDeLaGarde4


Titre : Légendes de la garde, T4 : Baldwin le Brave et autres contes
Scénariste : David Petersen
Dessinateur : David Petersen
Parution : Août 2015


« Légendes de la Garde » est une série dont j’ai eu le plaisir de me voir offrir le premier tome. Le format carré du bouquin associé à une mise en page soignée a rapidement éveillé ma curiosité. L’univers médiéval dont les héros sont des souris s’est avéré un support attrayant à de passionnantes aventures. La qualité du travail de l’auteur américain David Petersen est telle que depuis ma rencontre avec cette attachante communauté murine, je guette chaque nouvelle parution de leurs péripéties.

Un recueil de huit contes.

Ma critique d’aujourd’hui porte sur le quatrième épisode des Légendes de la Garde. Cet ouvrage se démarque des trois précédents par sa nature : il s’agit d’un recueil de contes. Ce choix scénaristique permet à tout lecteur novice de pénétrer dans ce nouvel univers sans risquer de s’y perdre par manque de connaissances antérieures. Par contre, ceux qui auront eu le plaisir de lire les trois opus précédents souriront en retrouvant leurs héros familiers sous les traits de petits enfants écoutant attentivement ces légendes relatés par leurs proches.

LegendesDeLaGarde4aTraditionnellement, David Petersen offrait une seule histoire découpée en chapitre à la manière d’un roman. Dans ce dernier tome, il s’éloigne de ce cheminement. En nous présentant un groupement de huit contes, l’auteur attise davantage la curiosité du lecteur par une atmosphère enfantine que par une succession de rebondissements. J’ai été ravi de découvrir cette évolution dans la structure de la narration. Il est toujours intéressant de s’éloigner de temps en temps de ses habitudes et le monde dans lequel évoluent les personnages se prêtent parfaitement aux codes du conte.

Par sa thématique, ce livre s’adresse à un public familial. Les enfants seront ravis d’écouter ses contes mettant en jeu des héros attachants et moraux. Mais cela n’empêchera pas les plus grands de prendre du plaisir en savourant ces histoires et leurs messages respectifs. Le découpage de la lecture fait que le voyage littéraire peut se faire d’une traite ou par étape. Chacun trouvera son rythme pour suivre les pérégrinations de ces sympathiques protagonistes.

David Petersen ne se charge pas uniquement du scénario. C’est sa plume qui crée graphiquement les décors et les personnages qui font vivre ses histoires. Son style n’éveille pas un sentiment d’admiration en découvrant une de ses planches. Pourtant, il sied parfaitement à l’atmosphère des contes et accompagne parfaitement le déroulement de la trame. Il fait naître des souris attachantes et expressives. Il arrive à dégager graphiquement leur caractère et leurs valeurs. De plus, il crée des décors remarquables. Plein de détails, colorés avec soin, ils plongent le lecture dans cet univers à la fois animalier et médiéval. Il s’agit vraiment d’une belle réussite.

LegendesDeLaGarde4b

Vous l’aurez compris, j’ai trouvé charmant ce recueil. Il complète merveilleuse l’univers de la série. Par son originalité, il enrichit la saga. Les deux premiers tomes suivaient un déroulement chronologique. Le troisième était consacré à un personnage mythique. Ce dernier épisode utilise un angle de narration encore différent. Cette diversité est remarquable. Elle évite un déroulement trop routinier. Cette réussite fait que j’attends avec impatience la parution de la prochaine production de David Petersen. Mais cela est une autre histoire…

gravatar_ericnote4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *