Cosaques, T1 : Le hussard ailé


Titre : Cosaques, T1 : Le hussard ailé
Scénariste : Vincent Brugeas
Dessinateurs : Ronan Toulhoat & Yoann Guillo
Parution : Mars 2022


Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat… La seule présence de ces deux noms sur la couverture d’un album suffit à me le faire acheter. Je suis tombé sous le charme du talent de ses deux auteurs depuis ma découverte de Block 109, une uchronie se déroulant durant la deuxième guerre mondiale. Depuis, chacune de leur production m’a offert un vrai plaisir de lecture. C’est donc avec joie que j’ai récemment découvert en librairie le premier tome d’une nouvelle série intitulée Cosaques.

Continuer la lecture de « Cosaques, T1 : Le hussard ailĂ© »

Peau d’homme


Titre : Peau d’homme
Scénariste : Hubert
Dessin : Zanzim
Parution : Avril 2020


« Peau d’homme Â» restera hĂ©las comme l’un (le ?) des derniers livres d’Hubert. Paru deux mois après sa mort, il fait office de testament. Au dessin, on retrouve Zanzim dont j’avais apprĂ©ciĂ© l’ouvrage « L’île aux femmes Â». Ici, une jeune hĂ©ritière peut revĂŞtir une peau d’homme comme l’indique la couverture soignĂ©e. Que va-t-elle en faire et pourquoi, voilĂ  ce que les Ă©ditions GlĂ©nat nous proposent de dĂ©couvrir dans cet ouvrage de 150 pages.

Continuer la lecture de « Peau d’homme »

Entrez dans la danse


Titre : Entrez dans la danse
Scénariste : Richard Guérineau
Dessinateur : Richard Guérineau
Parution : Août 2019


Venu de la BD, Jean TeulĂ© ne cesse de voir ses romans adaptĂ©s en bande-dessinĂ©e ces dernières annĂ©es. Richard GuĂ©rineau se taille la part du lion. Après avoir dessinĂ© « Charly 9 Â», puis une sorte de spin-off avec « Henriquet Â», le voilĂ  de retour avec « Entrez dans la danse Â», adaptation du roman de Jean TeulĂ©. L’ouvrage est paru chez Delcourt pour une petite centaine de pages.

Continuer la lecture de « Entrez dans la danse »

Wilderness


Titre : Wilderness
Scénariste : Antoine Ozanam
Dessinateur : Bandini
Parution : Mai 2020


« Wilderness Â» est une adaptation du roman de Lance Weller paru aux Ă©ditions Gallmeister. Ayant beaucoup lu chez cet Ă©diteur, je partais avec un a priori positif. La couverture, magnifique, et les quelques planches que j’avais pu feuilleter m’avaient rassurĂ©. PubliĂ© aux Ă©ditions Soleil, le livre est rĂ©alisĂ© par Ozanam et Bandini, deux auteurs dont je n’avais encore rien lu. Ce roman graphique pèse 150 pages.

Continuer la lecture de « Wilderness »

Les croix de bois


Titre : Les croix de bois
Scénariste : Jean-David Morvan
Dessinateur : Facundo Percio
Parution : Septembre 2020


En 1919, Roland Dorgelès frĂ´le le prix Goncourt avec « Les croix de bois Â», un roman qui raconte le quotidien des poilus. Il obtiendra quand bien mĂŞme le prix Femina et le plĂ©biscite de la critique. Un siècle plus tard, Morvan et Percio lui rendent honneur en mettant en BD ce livre. Mais comment gĂ©rer, graphiquement, ce roman ? La guerre, la langue ? Le tout est paru, comme le roman originel, chez Albin Michel. Serait-ce alors une commande de l’éditeur ?

Continuer la lecture de « Les croix de bois »

L’exilĂ©


Titre : L’exilĂ©
Scénariste : Erik Kriek
Dessinateur : Erik Kriek
Parution : Juin 2020


Suite Ă  un Ă©vĂ©nement malheureux, Hallstein est banni d’Islande. Après ses annĂ©es d’exil oĂą il vit en mercenaire, il revient sur sa terre natale pour retrouver ses droits. Mais le temps qui a passĂ© n’a pas suffi Ă  nettoyer les blessures et il n’est pas le bienvenu… « L’exilĂ© Â» est paru chez Anspach, qui publie peu d’ouvrages, de quoi s’y intĂ©resser fortement. Le tout pèse près de 180 ans.

Continuer la lecture de « L’exilĂ© »

Charlotte ImpĂ©ratrice, T2 : L’empire


Titre : Charlotte ImpĂ©ratrice, T2 : L’empire
Scénariste : Fabien Nury
Dessinateur : Matthieu Bonhomme
Parution : Mai 2020


La seule présence du nom de Fabien Nury sur la couverture avait suffi à m’inciter à lire le premier tome de Charlotte impératrice il y a quelques années. En effet, je suis un adepte fidèle et passionné des histoires scénarisées par cet auteur. Il était une fois en France, Tyler Cross ou encore La mort de Staline sont des petits bijoux à mes yeux.  La Princesse et l’Archiduc, premier acte de cette nouvelle saga a largement confirmé le talent de cet écrivain. J’ai donc logiquement accueilli avec entrain et curiosité l’apparition dans les rayons de librairie du deuxième opus intitulé L’Empire.

Continuer la lecture de « Charlotte ImpĂ©ratrice, T2 : L’empire »

Shi, T4 : Victoria


Titre : Shi, T4 : Victoria
Scénariste : Zidrou
Dessinateur : José Homs
Parution : Janvier 2020


« Shi Â» est une sĂ©rie marquante de ces dernières annĂ©es. PortĂ©e par l’un des grands scĂ©naristes du moment, Zidrou, et un dessinateur de grand talent, Homs, elle a su se faire remarquer avec son histoire de femmes vengeresses dans l’Angleterre victorienne. Ce dernier tome, justement nommĂ© « Victoria Â», met fin Ă  l’histoire… avant de recommencer une autre ? En effet, c’est une fin de cycle qui nous est proposĂ©e. Le tout paraĂ®t chez Dargaud.

Continuer la lecture de « Shi, T4 : Victoria »

Le chapeau mystérieux de Monsieur Pinon


Titre : Le chapeau mystérieux de Monsieur Pinon
Scénariste : Bartosz Sztybor
Dessinatrice : Grazia La Padula
Parution : FĂ©vrier 2020


Quand je suis tombĂ© par hasard sur cette bande dessinĂ©e, « Le chapeau mystĂ©rieux de Monsieur Pinon Â», mon sang n’a fait qu’un tour : l’ouvrage est dessinĂ© par Grazia La Padula dont j’avais adorĂ© le travail sur « Le jardin d’hiver Â» sorti… onze ans auparavant. Qu’importe je me procure l’ouvrage qui semble traiter de la Seconde Guerre Mondiale. Le tout pèse 64 pages et est publiĂ© chez Paquet.

Continuer la lecture de « Le chapeau mystĂ©rieux de Monsieur Pinon »

Le serpent et la lance, T1 : Ombre-montagne


Titre : Le serpent et la lance, T1 : Ombre-montagne
Scénariste : Hub
Dessinateur : Hub
Parution : Novembre 2019


Le serpent et la lance est un ouvrage que le père Noël a eu la gentillesse de m’offrir en fin d’année dernière. Ma première impression en le tenant de les mains a été de posséder un album dense, dépaysant qui était le fruit d’un auteur a priori inconnu. Après m’être renseigné, j’ai découvert que Hub était également à l’origine de la série Okko. Je n’ai jamais eu l’occasion de m’y plonger mais n’en ai eu que des échos élogieux. Bref, à l’amorce de ma lecture, mon impression à l’égard de ce livre était positive.

Un beau travail d’Ă©criture

« Empire aztèque, 1454 – La citĂ© lacustre de Tenochtitlan bruisse de rumeurs depuis quelques temps. A l’extĂ©rieur de son enceinte, de sinistres momies de jeunes filles sauvagement assassinĂ©es sont retrouvĂ©es Ă  l’identique jusque dans les rĂ©gions les plus Ă©loignĂ©es. Afin d’éviter tout trouble, les autoritĂ©s de la ville tenter d’étouffer l’affaire. L’enquĂŞte est discrètement confiĂ©e Ă  Serpent, un haut-fonctionnaire cruel mais efficace. Un prĂŞtre influent, Cozatl, fort embarrassĂ© par certains indices qui relient ces meurtres Ă  l’ordre qu’il dirige, tente de retrouver au plus vite son vieil ami, Ĺ’il-Lance. Il veut inciter ce dernier Ă  mener une enquĂŞte parallèle. Serpent et Ĺ’il-Lance se connaissent depuis l’enfance. Ils ont frĂ©quentĂ© la mĂŞme maison du peuple et leurs rapports ont toujours Ă©tĂ© dĂ©testables. L’un des deux Ă©lucidera-t-il cette sombre affaire ? Â»

Cet album possède un format peu classique. Il se compose de presque deux cents pages. Son découpage en chapitres facilite la lecture et la compréhension du déroulé de l’intrigue. J’ai vraiment eu le sentiment de me plonger dans une saga de grande ampleur.

Le premier attrait de cette histoire est l’originalité de la civilisation au milieu de laquelle elle se déroule. Rares sont mes lectures à m’avoir permis de découvrir l’univers des incas. Mes quelques immersions dans ce monde l’ont souvent été à travers le prisme des guerres contre les conquistadors espagnols. C’est donc avec curiosité que j’ai débuté ma lecture de cette nouvelle aventure. L’atmosphère mystérieuse et exotique qui l’envoutée s’est rapidement avérée prenante et a fait de cet album une belle réussite à mes yeux.

L’intrigue s’avère particulièrement dense. Elle débute à plusieurs endroits et à plusieurs époques. Une toile narrative complexe semble se tisser au fur et à mesure que les pages défilent. Toutes les parties de cette grande machinerie scénaristiques ne sont pas encore emboîtées mais elles se rapprochent les unes des autres petit à petit. La lecture demande une certaine concentration devant la richesse des personnages, des enjeux et des événements. Mon attention a été alimentée en permanence par l’intrigue que j’ai trouvé très prenante. Il s’agit d’un beau travail d’écriture.

Cette histoire captivante est sublimée par les illustrations. J’ai été immédiatement conquis par le dessin. Le style graphique de l’auteur fait vivre le lieu et a favorisé mon dépaysement. De plus, la capacité de son crayon à varier les ambiances et à travailler sur les couleurs pour faire évoluer l’atmosphère est un atout indéniable au plaisir offert par cette lecture.

Pour conclure, Le serpent et la lance est une belle découverte. J’ai énormément apprécié le voyage. La densité du scénario est remarquable et a éveillé chez moi une forte envie de connaitre la suite. Mais cela est une autre histoire…