Black Beard, T1 : Pendez-les haut et court !


Titre : Black Beard, T1 : Pendez-les haut et court !
Scénariste : Jean-Yves Delitte
Dessinateur : Jean-Yves Delitte
Parution : Octobre 2020


Black Beard est une nouvelle série construire dans l’univers de la piraterie. Scénarisée et dessinées par Jean-Yves Delitte, elle nous offre un premier tome intitulé Pendez-les haut et court ! La quatrième de couverture annonce qu’il s’agira d’un diptyque. Je découvre l’auteur à travers cette lecture. Je n’ai en effet jamais eu l’occasion de posséder en main un ouvrage né de sa plume.

Un héros trop classique ?

La couverture présente un pirate charismatique et inquiétant. Nul doute qu’il porte le nom de Black Beard et qu’il donne le nom à la série. L’illustration est très réussie et montre un héros à la fois fascinant et apeurant. Elle laisse présager un travail graphique de grande qualité. L’effet est immédiat. J’ai découvert cet album en lisant une revue spécialisée. Mais je pense qu’un simple regard avec la représentation de ce flibustier m’aurait de toute façon incité à partir à sa rencontre.

La quatrième de couverture évoque la place historique de la piraterie depuis le Moyen-Âge. Mais l’intrigue semble s’inscrire au début du dix-huitième siècle dans les Caraïbes. Le contexte semble à la fois classique et mystérieux. Il faudra me plonger dans la lecture pour en apprendre davantage. Je n’ai pas eu à beaucoup me forcer pour me jeter à l’eau.

Qui est Black Beard ? Sa légende précède cet album mais il est intéressant de découvrir la vision que nous en offre cette nouvelle aventure. Le personnage est réussi mais classique. Il s’agit du pirate comme je l’ai souvent vu dans d’autres albums s’inscrivant dans le même univers. Il est charismatique. Il est un criminel mais ne semble pas totalement dépourvu de valeurs. Pour l’instant l’écriture ne démarque par le héros de ses acolytes du neuvième art. Néanmoins, on suit ses pérégrinations avec plaisir et je suis vraiment curieux de son devenir.

Quels sont les enjeux ? Black Beard met la main sur un navire négrier abritant une « cargaison » intéressante. Il s’agit de la femme et de la fille d’un riche propriétaire de plantation. Voilà donc l’occasion de demander une rançon importante qui mettra du beurre dans les épinards du pirate. Mais tout n’est pas si simple et les apparences peuvent apparaitre trompeuses… La situation est exposée dès les premières pages facilitant ainsi l’entrée dans l’histoire. Les jalons sont classiques mais peuvent offrir une intrigue dense et pleine de rebondissements. En effet quoi de plus agréable que de voir une mission apparemment simple devenir un panier de crabes dans lequel on s’embourbe…

L’auteur fait vivre une intrigue bien construite. Elle se construit autour de l’abordage du navire par les pirates. L’effet papillon se met en marche et impacte le destin de plusieurs protagonistes. Au fur et à mesure que l’histoire avance, la trame se densifie en proposant une nouvelle branche secondaire à l’arc narratif. Cela se fait par l’introduction d’un nombre important de personnages secondaires dont on ne maîtrise pas encore l’impact exact qu’ils auront sur l’avenir de Black Beard. Évidemment le héros reste le capitaine légendaire des pirates et sa situation se complexifie au gré du défilement des pages. Mais cela n’empêche de s’intéresser aux sorts des autres intervenants.

Le travail d’illustration est intéressant. Le travail est précis et offre des décors soignés et dépaysants, condition indispensable à la réussite de ce type d’ouvrage. Je suis moins conquis par les personnages. Je ne remets pas en cause l’application du dessinateur mais je trouve que les différents protagonistes semblent tous issus d’un même moule. J’ai du mal à associer à chacun une identité graphique proche. Néanmoins, cela reste une impression personnelle et ne remets pas en cause la qualité globale des planches de l’album.

Pour conclure, Pendez-les haut et court ! est une introduction efficace d’un diptyque classique. Les adeptes de pirateries devraient trouver leur compte dans cette lecture. Elle offre un moment divertissant et sympathique. Les jalons d’une histoire solide sont présents. Je suis curieux de découvrir la suite. Mais cela est une autre histoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *