Les nouvelles aventures de Lapinot, T6 : Par Toutatis !


Titre : Les nouvelles aventures de Lapinot, T6 : Par Toutatis !
Scénariste : Lewis Trondheim
Dessinateur : Lewis Trondheim
Parution : Mai 2022


Lapinot est mon personnage de bandes dessinées préféré. Né de la plume de Lewis Trondheim. Ses aventures avec ses amis sont passionnantes et hilarantes. J’avais vécu durement la fin de la série il y a une grosse dizaine d’année. Quelle ne fut pas ma surprise et ma joie quand j’ai découvert il y a quelques temps sa renaissance dans une saga alternative intitulée Les nouvelles aventures de Lapinot. J’ai retrouvé l’esprit magique qui habitait les tomes précédents. Chaque nouvelle parution et un petit bonheur de lecture en perspective. Je me suis donc rapidement plongé dans Par Toutatis !, dernier opus apparu en librairie.

Un scénario un peu décevant

La couverture annonce clairement le programme. Lapinot se trouve plongé dans l’univers d’Astérix. Il prend d’ailleurs le rôle du célèbre héros créé par René Goscinny et Albert Uderzo. Mais Lapinot garde sa personnalité. Il est donc perdu de se retrouver dans ce monde à la fois inconnu et familier. Pourquoi est-il là ? Comment peut-il retourner dans sa réalité ? Les interrogations sont classiques mais la perspective de voir Lewis Trondheim y répondre attisait fortement ma curiosité.

La première force de Lapinot reste son humour essentiellement basé sur son sens de la répartie. Le voir débarquer dans un monde dont l’humour et les jeux de mots sont un des points d’appui est particulièrement attractif. J’ai donc logiquement retrouvé mon héros adoré en pleine forme. Son angoisse de ne pas maîtriser les tenants et les aboutissants de sa situation l’empêche dans un premier temps de donner libre cours à son talent pour la punchline. Mais avec le temps, il prend ses aises et nous offre une nouvelle fois de délicieuses réflexions sur le monde comme il en est coutumier. Toujours du bonheur.

L’arrivée de Lapinot chez Astérix était alléchante. Je dois bien dire que si le plat n’est pas désagréable, il ne chatouille pas autant mes papilles de lecteur que je l’envisageais. Cette histoire de réalité bédéphile parallèle est finalement assez décevante sur le plan scénariste. Les enjeux ne sont finalement ni originaux ni prenants. J’ai eu le sentiment que l’auteur a du mal à trouver un mécanisme narratif qui lui permettait de jouer avec l’univers gaulois de Goscinny et Uderzo. Le fil conducteur est peu attractif. J’ai donc découvert cet album comme une balade plutôt que comme une aventure pleine de suspense.

Malgré ce manque d’entrain pour la trame générale, j’ai pris un vrai plaisir à me promener dans le village gaulois à travers le regarde de Lapinot. L’auteur utilise correctement les références et permet à l’ensemble de s’avérer bien agréable. Evidemment, ma joie de lecture a grandi quand est apparu Richard et sa personnalité si particulière. Je suis un grand fan de ce personnage qui me fait toujours rire tout en me disant que j’espère ne jamais l’avoir comme ami tellement il est épuisant ! Néanmoins, il ne s’agit pas du meilleur cru du protagoniste à la bouche toujours ouverte.

Pour conclure, Par Toutatis ! m’a offert un moment agréable de lecture. Il ne s’agit certes pas du meilleur tome de la série mais cela ne l’empêche de divertir, faire sourire et rire son lecteur. Le trait de Trondheim accompagne parfaitement la richesse des dialogues. Les adeptes de Lapinot et ses acolytes seront ravis de les retrouver. La magie opère toujours…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.