Lothaire Flammes, T1 : Chasseurs de monstres


Titre : Lothaire Flammes, T1 : Chasseurs de monstres
Scénariste : Marianne Alexandre
Dessinatrice : Marianne Alexandre
Parution : Mai 2019


Chasseurs de monstres est un album que m’a prêté ma nièce. Âgée de onze ans, elle est une lectrice assidue de bandes dessinées et a été conquise par ce premier tome de la série intitulée Lothaire Flammes. Cet ouvrage est écrit par Marianne Alexandre qui est donc en charge à la fois du scénario et du dessin. Cette lecture est l’occasion pour moi de découvrir une auteure jusqu’alors inconnue. De format classique, ce livre est édité chez Jungle et sa parution date de presque deux ans. Un regard sur la couverture, une lecture de la quatrième et de couverture et un rapide coup d’œil sur les illustrations me confirment que cette histoire s’adresse prioritairement à un jeune public.

Une intrigue plus dense que prévu.

Comment souvent, le premier contact avec une œuvre de bande dessinée se fait par la couverture. Je trouve celle-ci très réussie. Elle nous présente une jeune héroïne au regard déterminé. Elle s’est peint le visage, possède des cornes de bouc et voit des plumes s’envoler de son écharpe. Devant elle se trouve un chat en train de lire ce qui s’apparente à un grimoire. L’ensemble est enveloppé d’une atmosphère onirique ou ésotérique. Bref, pour rebondir sur le texte, il ne semble pas que cette Lothaire Flammes chassent les monstres à la petite cuillère !

La quatrième de couverture m’en apprend davantage sur cette jeune fille. Lothaire chasse les monstres avec son chat sentinelle Chatterton. Sa mission est donc de débarrasser chacun de ses pires cauchemars ! Voilà une mission vertueuse qui la mène dans le village de Wisteria terrifié par une mystérieuse créature. Lothaire règlera-t-elle le problème ? Telle semble être l’enjeu du premier épisode de cette nouvelle série…

L’entrée dans l’intrigue se fait par une plongée dans les très jolies planches illustrées par l’auteure. Le travail sur les couleurs accompagne la lecture d’une belle atmosphère. L’immersion dans ce nouvel univers est immédiate. Le découpage des pages bien que relativement classique n’empêche pas le déroulé d’être plutôt rythmé. Les dessins sont de qualité et mettent autant en valeur des scènes calmes de dialogue ou d’attente que des moments plus dynamiques de batailles ou d’affrontements. Les décors sont particulièrement travaillés facilitant ainsi le dépaysement à la fois dans les scènes intérieures ou extérieures. Les traits des personnages sont précis et pourvus de caractères. Leur style correspond parfaitement aux codes du public visé tout en possédant une personnalité non négligeable.

Qui est Lothaire Flammes ? Elle est une ravissante jeune fille habitant seule avec un chat des plus curieux. Son logement gardé par une espèce de monstre tentaculaire lui garantissant une sécurité certaine. Cette chasseuse de monstres à l’allure adolescente m’a intrigué. Quel était son passé ? Quel parcours de vie l’a mené à suivre cet original chemin professionnel ? Comment devient-on chasseuse de créatures ? Ces interrogations couplées au caractère pétillant de l’héroïne offrent un terreau attractif une histoire réussie.

Alerin Nera vient à la rencontre de Lothaire pour lui demander service. Une abomination terrorise son village. Je dois bien avouer que je pensais que cet album nous conterait donc cette mission. Je supposais qu’une succession d’indices et de rebondissements mènerait au dénouement et à la résolution du problème. Au final, j’ai été surpris de voir que cette chasse au monstre de Wisteria n’était que la partie prévisible de l’iceberg scénaristique. La trame s’est avérée plus dense que prévue. Le mystère entourant le passé et plus généralement l’univers entourant l’héroïne fait naître de nombreuses questions qui enrichisse le propos et attise la curiosité. Alors que la chasse au monstre proposait une intrigue agréable mais classique et sans réelle surprise, la deuxième partie du livre ouvre la porte à une aventure d’une plus grande ampleur.

Au final, je trouve cet album plutôt réussi. Il s’agit d’un ouvrage de qualité qui ravira sans difficulté les jeunes lecteurs. Une héroïne attachante, un univers coloré et féérique, un mystère éveillant la curiosité… Les ingrédients sont de qualité et habilement cuisinés. Je vais d’ailleurs m’empresser de demander à ma nièce si elle possède l’épisode suivant. Je suis curieux d’en savoir davantage sur cette chère Lothaire…           

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *