Les cahiers d’Esther, T4 : Histoire de mes 13 ans


Titre : Les cahiers d’Esther, T4 : Histoire de mes 13 ans
Scénariste : Riad Sattouf
Dessinateur : Riad Sattouf
Parution : Mai 2019


Avec « Les cahiers d’Esther » et surtout « L’Arabe du futur », Riad Sattouf a pris une nouvelle dimension dans le monde de la bande-dessinée. Son passage au cinéma lui avait déjà ouvert un public plus large, ces deux séries n’ont fait que confirmer la tendance. Dans « Les cahiers d’Esther », cette dernière raconte sa vie d’enfant et, aujourd’hui, de préadolescente. L’auteur espère pouvoir continuer la série jusqu’au dix-huit ans de la jeune fille. Espérons qu’il y arrive, du moins si ces histoires gardent leur intérêt. Le tout est publié chez Allary Éditions.

Continuer la lecture de « Les cahiers d’Esther, T4 : Histoire de mes 13 ans »

Santiagolf du Morbihan


Titre : Santiagolf du Morbihan
Scénariste : B-gnet
Dessinateur : B-gnet
Parution : Juin 2018


Santiagolf du Morbihan est un album que je n’aurais jamais découvert si je n’avais pas lu un article à son propos dans la revue dBD. La description qui en avait été faite m’avait intriguée et la critique à son propos était élogieuse. L’auteur se nomme B-Gnet et il se charge à la fois du scénario et du dessin. L’album présente une couverture intrigante. On découvre un personnage qui pourrait être un chevalier de dos. Il est « armé » d’un filet de pêche pour affronter un dragon effrayant qui lui fait front. Ce dernier apparaît au-dessus d’un phare qui valide définitivement la dimension « bretonne » de la lecture. Tout un programme…

Continuer la lecture de « Santiagolf du Morbihan »

Je, François Villon, T1 : Où sont passées les neiges d’antan ?


Titre : Je, François Villon, T1 : Où sont passées les neiges d’antan ?
Scénariste : Luigi Critone
Dessinateur : Luigi Critone
Parution : Novembre 2011


Jean Teulé, d’abord dans la bande-dessinée, s’est ensuite lancé dans une carrière de romancier, spécialiste des personnages hauts en couleurs du Moyen-Âge. Juste retour des choses, des auteurs de BD adaptent désormais ses écrits, comme Guérineau avec « Charly 9 » ou Luigi Critone avec « Je, François Villon ». C’est de ce dernier dont il est question. Ce premier tome, dont le titre cite un vers de l’auteur (« Mais où sont les neiges d’antan ? ») s’intéresse à la jeunesse du poète.

Continuer la lecture de « Je, François Villon, T1 : Où sont passées les neiges d’antan ? »

Et si l’amour c’était d’aimer ?


Titre : Et si l’amour c’était d’aimer ?
Scénariste : Fabcaro
Dessinateur : Fabcaro
Parution : Novembre 2017


On avait senti Fabcaro émoussé par le succès de « Zaï zaï zaï zaï ». Il racontait ses difficultés en termes de création d’en « Pause », un livre en roue libre où l’on retrouvait l’humour de l’auteur sans que cela soit transcendant. Avec « Et si l’amour, c’était d’aimer », le dessinateur reprend son entreprise de bande dessinée peu attirante au premier abord, comme une façon de se tirer dans le pied… Ce bouquin n’est rien d’autre qu’un roman photo… Dessiné ! Continuer la lecture de « Et si l’amour c’était d’aimer ? »

Katanga, T2 : Diplomatie


Titre : Katanga, T2 : Diplomatie
Scénario : Fabien Nury
Dessinateur : Sylvain Vallée
Parution : Novembre 2017


Pour beaucoup de bédéphiles associe le duo Fabien Nury – Sylvain Vallée à la désormais célèbre série Il était une fois en France. Je fais d’ailleurs partie des grands fans de cette histoire nous immergeant dans la France de la seconde guerre mondiale en suivant les pas de Joseph Joanovici. L’ambiguïté et la complexité de ce héros qu’on aime détester tout en espérant sa réussite offrait une lecture d’une intensité rare. Ce personnage est, à mes yeux, un des plus grands protagonistes du neuvième art de la dernière décennie. Il était donc évident que j’ai accueilli avec joie et bonheur l’apparition dans les rayons de librairie d’une nouvelle production commune du scénariste et du dessinateur intitulé Katanga. Continuer la lecture de « Katanga, T2 : Diplomatie »

Azimut, T3 : Les anthropotames du Nihil


Titre : Azimut, T3 : Les anthropotames du Nihil
Scénariste : Wilfrid Lupano
Dessinateur : Jean-Baptiste Andréae
Parution : Janvier 2016


« Azimut », après avoir démarré en trombe, était un peu revenu sur des rails plus classiques avec la sortie du deuxième tome. Ainsi, le troisième tome se devait avant tout de développer l’histoire et de casser l’idée que le second opus était allé un peu vite en besogne. En effet, beaucoup de réponses avaient déjà été apportées. Le tout est publié chez Vents d’Ouest et créé par Lupano et Andréae. Continuer la lecture de « Azimut, T3 : Les anthropotames du Nihil »

Tyler Cross, T3 : Miami


Titre : Tyler Cross, T3 : Miami
Scénariste : Fabien Nury
Dessinateur : Brüno
Parution : Mars 2018


En un album, « Tyler Cross » avait su s’imposer comme une œuvre majeure. Polar violent doté d’une narration marquante et d’une mise en scène impressionnante portée par le dessin original de Brüno, il semblait impossible qu’aucune suite ne paraisse. Devenu une série avec « Angola », c’est aujourd’hui du troisième tome dont il est question. Intitulé Miami, il s’attache à la pègre floridienne et aux projets immobiliers de cet état. Le tout parait chez Dargaud pour 90 pages de lecture. Continuer la lecture de « Tyler Cross, T3 : Miami »

Azimut, T2 : Que la belle meure


Titre : Azimut, T2 : Que la belle meure
Scénariste : Wilfrid Lupano
Dessinateur : Jean-Baptiste Andréae
Parution : Janvier 2014


Le premier tome de « Azimut » a été un véritable choc esthétique et narratif. Créatif, inventif, beau, surprenant… Les qualitatifs manquaient pour exprimer l’excellence de l’ouvrage. Difficile alors de transformer l’essai pour les auteurs tant la barre était mise haute. Avec « Que la belle meure », les auteurs reprennent leur histoire afin d’apporter des réponses à nos questions… trop rapidement ? Continuer la lecture de « Azimut, T2 : Que la belle meure »

La mort de Staline, T2 : Funérailles


Titre : La mort de Staline, T2 : Funérailles
Scénariste : Fabien Nury
Dessinateur : Thierry Robin
Parution : Mai 2012


En mai dernier, est sorti dans les libraires le deuxième tome du diptyque « La mort de Staline ». Ce second épisode s’intitule « Funérailles ». Il est édité chez Dargaud et se compose d’une soixantaine de pages. Son prix avoisine quatorze euros. J’avais été attiré vers cette histoire par le nom de son scénariste. Fabien Nury est un des meilleurs auteurs français actuels. « W.E.S.T », « Je suis légion », « Il était une fois en France », « Atar Gull » sont tous des petites merveilles du neuvième art. Je n’ai donc hésité une seconde en apprenant l’apparition de cette nouvelle aventure. Par contre, le dessinateur avait lequel il collabore ici m’était inconnu. Il s’agit de Thierry Robin. La lecture du premier acte ne m’a fait pas regretter la rencontre. Il nous offre d’ailleurs une ravissante illustration sur la couverture. On assiste aux funérailles de Staline dans des tons gris et rouge qui attirent le regard. La cérémonie est dominée par un immense portrait du dictateur qui matérialise bien l’emprise de ce dernier même mort. Continuer la lecture de « La mort de Staline, T2 : Funérailles »

La mort de Staline, T1 : Agonie


Titre : La mort de Staline, T1 : Agonie
Scénariste : Fabien Nury
Dessinateur : Thierry Robin
Parution : Septembre 2010


« La mort de Staline » est un album paru en septembre dernier. Il est édité chez Dargaud. Son format est classique et son prix est 13,95 euros. L’histoire s’étale sur deux tomes. Le sujet de mon avis est le premier de la série. La couverture sur fond rouge nous montre au second plan une image du fameux tyran soviétique. En-dessous du titre on découvre un homme en train apparemment de mourir dans son lit entouré de toute sa clique. Le scénario est l’œuvre de Fabien Nury. J’ai une affection pour la bibliographie de cet auteur depuis que j’ai découvert les sagas « W.E.S.T. » et « Je suis légion ». La qualité de ces ouvrages fait que j’ai une confiance extrême en son talent. Pour « La mort de Staline », il s’est associé avec le dessinateur Thierry Robin dont je ne connais pas encore le style. Continuer la lecture de « La mort de Staline, T1 : Agonie »