Ce livre devrait me permettre de résoudre le conflit au Proche-Orient, d’avoir mon diplôme, et de trouver une femme, T1 – Sylvain Mazas

CeLivreDevraitMePermettre


Titre : Ce livre devrait me permettre de résoudre le conflit au Proche-Orient, d’avoir mon diplôme, et de trouver une femme, T1
Scénariste : Sylvain Mazas
Dessinateur : Sylvain Mazas
Parution : Juin 2012


Le point fort de « Ce livre devrait me permettre de résoudre le conflit au Proche-Orient, d’avoir mon diplôme, et de trouver une femme » est sans conteste son titre ! Complètement délirant, il attire l’attention immédiatement. Comme beaucoup de monde, j’ai donc emprunté le livre, voulant savoir ce qui pouvait bien se trouver dans ce curieux objet. Le tout est écrit et dessiné par Sylvain Mazas et publié chez Vraoum.

Le livre a précédemment été publié en Allemagne en 2007. En effet, l’auteur habite alors à Berlin, bien que français (c’est d’ailleurs le cas de son éditeur qui intervient plusieurs fois dans le livre). A l’époque, il part au Liban pour avoir son diplôme, trouver une femme et, donc, résoudre le conflit au Proche-Orient. Ne vous attendez pas à une bande-dessinée classique ici, ce n’est pas le cas. Le livre est construit majoritairement sur du texte qui est ensuite illustré par un dessin et/ou un schéma. Car l’auteur aime les schémas. Il le dit lui-même et les multiplie à foison. Tout ça pour nous expliquer pourquoi le Proche-Orient va mal alors que ça pourrait aller beaucoup mieux.

Un ton original et personnel.

Ce livre vaut avant tout pour le ton de son auteur qui est original et personnel. Plein de naïveté et de bon sens, il décrit des choses complexes avec simplicité, même si le lecteur attentif sera un peu dubitatif devant ses descriptions. Le tout est parsemé d’humour et de passages bien sentis.

Découpé en chapitres, le livre finit par tourner un peu en rond. Trop de texte, trop de schémas, on finit par se demander si Sylvain Mazas a tant de choses à raconter. Plus que le fond, c’est la forme qui étonne dans les premières pages. Mais au bout d’un moment, on s’en lasse, de même que les schémas nous laissent un peu indifférents. C’est marrant au début, beaucoup moins après. Le livre possède une forte pagination et on sent qu’il aurait pu être condensé.

Malgré tout, quelques bonnes idées et gags font mouche. On appréciera les interventions de l’éditeur, la recherche de l’amour comme running-gag efficace… Mais je reste un peu dubitatif dans le fait que ce soit un premier tome tant on a l’impression que l’auteur a fait le tour de la question.

Graphiquement, c’est minimaliste, mais les dessins appuient toujours intelligemment le texte. Il y a un rapport entre les parties texte et dessin qui rythme bien l’ensemble. Le dessin n’est jamais accessoire, il apporte toujours quelque chose à ce qui vient d’être lu.

Je suis passé un peu à côté de livre. Plutôt enthousiaste aux premières pages, le sourire aux lèvres, j’ai peu à peu perdu de l’intérêt pour les schémas de Sylvain Mazas. Ce qu’il raconte est souvent intéressant mais trop simpliste pour tenir dans la longueur. Car au milieu d’anecdotes libanaises très intéressantes, ses raisonnements pour trouver le bonheur tournent un peu en rond. À essayer quand même, car l’originalité du bouquin ne peut, elle, pas être remise en cause.

avatar_belz_jol

Note : 11/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *