Le pouvoir de la satire


Titre : Le pouvoir de la satire
Scénariste : Fabrice Erre & Terreur Graphique
Dessinateur : Fabrice Erre & Terreur Graphique
Parution : Avril 2018


Fabrice Erre est actuellement un de mes auteurs de préféré dans l’univers du neuvième art. Je l’ai découvert en lisant Z comme Don Diego écrit en collaboration avec Fabcaro. Cette parodie de Zorro était hilarante. Par la suite, j’ai évidemment dévoré plusieurs fois les différents tomes de Une année au lycée, chronique particulièrement drôle et réussie du quotidien d’un enseignant d’histoire et géographie. Fabrice Erre possède un talent remarquable pour faire rire. La constance de la qualité humoristique de ses productions en fait une valeur sûre dans le domaine. J’ai donc accueilli avec curiosité et enthousiasme la sortie récente de l’ouvrage intitulé Le pouvoir de la satire. Fabrice Erre s’est associé à Terreur Graphique pour nous conter deux siècles de presse satirique. Tout un programme !

Un ton apaisé et non donneur de leçon.

Les deux auteurs se proposent de nous présenter l’histoire de la presse satirique de la Révolution à Charlie. Cet album se découpe en huit chapitres intitulés Panorama, Sacré, Grossièreté, Violence, Liberté et Censure, Langage Allusif, Le Rire est-il bon, Pouvoir de la satire. Le point de départ de chacun est souvent inspiré d’une thématique évoquée lors de la « période Charlie ». Ses événements dramatiques ont fait naître de nombreux débats, parfois excessifs, autour de la presse satirique. Fabrice Erre et Terreur Graphique essaient de s’en saisir et de leur offrir une perspective historique. Ils offrent un regard plus réfléchi et apaisé sur des thèmes qui ont générés des envolées émotionnelles parfois très fortes dans la population.

J’ai trouvé le ton utilisé par les deux auteurs particulièrement agréable. Il se veut apaisé et aucunement donneur de leçon. En présentant des exemples d’époque différente, ils font réfléchir le lecteur sur des problématiques dont la réponse n’est pas toujours manichéenne. Le ton léger et drôle qui agrémente leur exposé facilite la lecture en lui ôtant un ton dramatique qui l’aurait, à mes yeux, alourdi. Il s’agit d’un ouvrage qui nous apprend beaucoup de choses, qui fait réfléchir. Et tout cela se fait dans une atmosphère agréable et divertissante. Il s’agit d’une belle réussite.

Au-delà, ce bouquin s’avère attractif par la nature de son contenu. J’ai appris énormément de choses en passant d’un chapitre à l’autre. Les autres offrent une mise en perspective historique intéressante. Les exemples et les anecdotes contées sont bien choisis. La manière dont les auteurs les exploitent et nous les narrent offre un regard original et enrichissant sur une thématique complexe. A aucun moment, les auteurs ne se revendiquent comme des donneurs de leçon. Bien au contraire, je trouve leur discours plein d’humilité. Ils questionnent le lecteur plutôt que de leur asséner une vérité non discutable.

Pour conclure, Le pouvoir de la satire est un album que je trouve plutôt réussi. Il arrive à faire cohabiter une thématique complexe, des informations historiques et didactiques avec un ton léger et divertissant. Je le conseille donc à ceux qui voudrait en apprendre davantage sur ce thème. Ils sortiront plus intelligents de cette lecture tout en ayant passé un bon moment. Ce n’est déjà pas si mal…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *