Santiago


Titre : Santiago
Scénariste : B-Gnet
Dessinateur : B-Gnet
Parution : Février 2016


Depuis le temps que j’entends parler de B-Gnet, je n’avais jamais eu l’occasion de lire un de ses ouvrages. Le dernier né entre mes mains, « Santiago », j’allais pouvoir satisfaire ma curiosité. Comme la couverture le montre avec subtilité, l’ouvrage mêle western et humour. Mais attention : un humour à ne pas mettre entre toutes les mains ! Le tout pèse pas loin de 100 pages et est publié chez Vraoum.

Une parodie de western par l’absurde.

Santiago écume le far west avec ses trois compagnons d’infortune, essayant de braquer banques et trains. Évidemment, rien ne se passe comme prévu, surtout lorsqu’ils vont accueillir en leur sein… Une femme ! De quoi troubler le petit groupe et ses habitudes. Surtout que Santiago refuse le viol à ses comparses !

On ne va pas se mentir : l’humour de B-Gnet ne plaira pas à tout le monde. Complètement absurde, il laissera dubitatif beaucoup de monde. Pour ma part, j’ai eu du mal à entrer dans l’ouvrage, les premières pages me laissant sur le carreau. Mais petit à petit, le livre prend son rythme : les personnages s’affirment, un fil rouge apparaît et notre sourire aussi. Ouf !

B-Gnet se fait plaisir au niveau des références : le petit gros mexicain, le copain prisonnier qu’on va pendre qu’il faut sauver, l’attaque des indiens, l’arrivée de la cavalerie, le duel en face-à-face… L’auteur récupère les codes propres au genre et les mixent en gros pour accoucher de son livre. Si « Santiago » peut être apparenté à une parodie, il va un peu plus loin de par son absurde.

Le trait au pinceau de B-Gnet est de qualité, dynamique et riche. Il parvient sans peine à faire exister les paysages du far west et ses personnages pittoresques. Les gueules des personnages sont pleinement réussies et expressives. Quant aux couleurs, elles mettent le dessin en valeur. De beaux choix dans les tons pastels qui ajoutent un vrai plus à la qualité graphique de l’ouvrage.

« Santiago » est un ouvrage curieux, à la personnalité bien affirmée. Ainsi, il ne conviendra pas à tout le monde. Nul doute que les amateurs de western ou d’humour absurde y trouveront leur compte. Si vous faites partie des deux catégories citées, n’hésitez pas une seconde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *