Universal War Two, T3 : L’exode

universalwartwo3


Titre : Universal War Two, T3 : L’exode
Scénariste : Denis Barjam
Dessinateur : Denis Barjam
Parution : Novembre 2016


Universal War One était tellement réussi que partir dans une nouvelle série était forcément un parti périlleux. Mais Denis Barjam avait cela en tête et Universal War Two vit le jour. Après un premier tome rassurant, puis un deuxième plus mitigé, il va sans dire que « L’exode » se devait de nous rassurer. Le tout est publié chez Casterman.

Des personnages peu attachants dans une épopée grandiose.

Dans « Universal War Two », l’humanité est aux prises à un ennemi inconnu qui cherche à l’éradiquer en faisant disparaître ses planètes avec d’étrangles triangles noirs. Complètement perdus, ils partent dans le passé kidnapper Kalish pour qu’ils apportent des solutions à ce qui s’apparente à une extinction.

universalwartwo3b« Universal War One » se basait sur deux piliers forts : les paradoxes temporels et ses personnages. Ces derniers, anciens condamnés en cour martiale, avaient tous des personnalités fortes et différentes. « Universal War Two » pêche un peu sur ce point-là. L’héroïne a certes son caractère (à la fois humaniste et dépressive), mais c’est à peu près tout. Son cousin est complètement détestable et les autres… dispensables. Même l’arrivée de Kalish semble surfaite. Le scientifique apporte quelques solutions techniques au groupe, mais rien de transcendant. On sent bien l’idée derrière : les nouveaux humains sont hyper-connectés et lorsqu’ils perdent leurs connexions, ils ne savent plus rien faire. Mais cet aspect est traité de façon superficielle.

Si au niveau du groupe, on espérait un peu plus de personnalités intéressantes, l’histoire avance bien dans ce tome et captive. De nombreuses réponses sont apportées, petit à petit, et on a bien du mal à lâcher sa lecture. Cet opus fonctionne comme un diesel : les premières pages sont un peu longues avant que l’on se lance pleinement dans l’épopée. Mais on peut constater que Denis Barjam maîtrise bien son sujet : après un système solaire dévasté, il parvient à proposer quelque chose de très différent, à une bien plus grande échelle. Son scénario ne manque pas d’intérêt.

Le dessin de Barjam est très efficace et personnel. Le trait est beau, les mises en page inventives, les couleurs intelligemment utilisées… Et que dire des scènes spatiales où l’on arrête sa lecture quelques instants pour les contempler…

universalwartwo3a

Cet « Exode » relance fortement l’intérêt pour cet « Universal War Two ». La dimension surdimensionnée de l’ensemble en fait toute sa force. Nos questions trouvent des réponses qui amènent d’autres questions. Il est juste dommage que le groupe de personnages soit si peu attachant. Peut-être plus tard, mais on n’en est déjà au troisième tome…

avatar_belz_jolnote3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *