Le Pass’Temps, T1 : Les joyaux de la couronne


Titre : Le Pass’Temps, T1 : Les joyaux de la couronne
Scénariste : Carbone
Dessinatrice : Ariane Delrieu
Parution : Septembre 2016


Les joyaux de la couronne est le dernier album en date que ma nièce m’a prêté. Il s’agit du premier tome d’une série intitulée Le Pass-Temps. La couverture laisse penser que les deux héros sont des enfants, un garçon et une fille. La présence d’un sablier et la thématique et le style vestimentaire sous-entend une histoire construite autour d’un voyage dans le temps. Il ne restait plus qu’à commencer la lecture pour savoir si mes premières impressions se vérifiaient…

Voyager dans le temps

En se déguisant dans le grenier de leur grand-mère, Marie et Léo font la découverte d’un splendide miroir. En jouant avec, il se trouve projeter en 1514 au château de Blois, dans la chambre de Claude de Bretagne. Cette dernière a perdu une pierre précieuse qui fait partie de la dot pour son mariage qui doit avoir lieu le lendemain. Les deux enfants ont donc peu de temps pour aider la future mariée à retrouver son bijou…

Le point de départ de l’histoire est assez classique. La découverte d’un mécanisme pour voyager dans le temps est un outil souvent utilisé. Les auteurs ne perdent donc pas de temps avec cette introduction en immergeant rapidement les deux enfants dans le quotidien de Claude de Bretagne. On peut d’ailleurs supposer que la série va se construire par des épisodes indépendants qui feront naviguer Marie et Léo dans les arcanes de l’Histoire.

Concernant les dessins, ils s’inscrivent dans les codes de ce type de série s’adressant à ce type de public. Les décors sont réussis, les personnages possèdent une identité graphique intéressante et l’ensemble est très facile d’accès. Il s’agit donc d’une production sérieuse qui offre un résultat de qualité.

L’histoire en elle-même est assez classique. La construction narrative est relativement prévisible. Mais cela n’empêche pas la lecture d’être agréable. Le rythme est assez soutenu. Il n’y a aucun temps mort. Les événements s’enchainent bien et alimentent en permanence notre attrait pour le dénouement. Les auteurs ne se perdent pas en digression et axent tout leur travail sur l’avancée de l’intrigue.

Pour conclure, il s’agit d’un album agréable qui ravira son public. Je pense que les jeunes lecteurs prendront plaisir à suivre les pas de Marie et Léo. La recette est classique mais efficacement exécutée. De plus, ce voyage dans le temps est complété par quelques pages documentaires qui développement les connaissances historiques de chacun…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.