Léo et Lola, T1 : On s’aime trop


Titre : Léo et Lola, T1 : On s’aime trop
Scénariste : Marc Cantin
Dessinateur : Thierry Nouveau
Parution : Août 2006


Léo et Lola… La couverture du premier tome On s’aime trop nous présente deux enfants en train de se battre pour une boite de céréales. Cette scène parlera à beaucoup de parents. Mon neveu de sept ans qui m’a prêté cet album m’a dit que cette bande dessinée lui avait beaucoup fait penser à lui et à sa sœur. Cette annonce laissait supposer que cette lecture allait être haute en couleur !

Un frère, une sœur, des disputes !

Cette série s’adresse à un public jeune. Chaque double page offre une histoire qui aboutit à une chute irrémédiablement à une dispute entre le frère et la sœur. Le mécanisme est classique mais peut s’avérer très divertissant s’il est habilement exploité. Il s’agit d’une porte d’entrée intéressante pour les jeunes lecteurs qui voudraient découvrir les joies et le plaisir de la bande dessinée.

Il est évident que cet album s’adresse à un public jeune. Je ne faisais donc pas partie de la cible visée en lisant les premières pages. Cela ne m’a pas empêché de passer un bon moment tant les deux héros sont criants de vérité. La magie de la relation frère – sœur est bien retranscrite. A tous ceux qui font partie de fratries ou qui ont plusieurs enfants, vous reconnaitrez sans mal certains points communs avec des moments vécus.

La situation familiale de ce petit monde est simple. Les deux enfants habitent avec leur mère et voient leur père un week-end sur deux. Cette structure permet de diversifier les gags suivant le parent avec lequel les héros se trouvent. L’essentiel des histoires se déroulent dans leur univers familial proche. Les auteurs ne s’aventurent pas encore trop « à l’extérieur ». L’école ou le supermarché donne lieu très ponctuellement à une blague mais cela reste pour l’instant très rare.

Concernant les dessins, ils s’adressent clairement à un public large et jeune. Ils ne marqueront pas l’histoire de la bande dessinée mais s’accordent parfaitement avec le ton de la lecture. Les couleurs sont vives, le trait est simple. Bref, les enfants s’immergeront aisément dans cette lecture.

Pour conclure, il s’agit d’une série sympathique qui sans être un chef d’œuvre offre un premier tome divertissant. Mon neveu m’a également prêté le deuxième tome. C’est avec plaisir que je m’y plongerai afin de découvrir les nouvelles aventures hautes en couleur et particulièrement vocales de Léo et Lola !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.