L’Ă©tĂ© en pente douce


Titre : L’Ă©tĂ© en pente douce
Scénariste : Pierre Pelot
Dessinateur : Jean-Christophe Chauzy
Parution : Juin 2017


J’aime beaucoup le dessin de Jean-Christophe Chauzy. Je le trouve beau tout en Ă©tant capable de dessiner de « vrais Â» personnages, pas stĂ©rĂ©otypĂ©s. Des gens que l’on pourrait croiser dans la rue. Sur « L’étĂ© en pente douce Â», il accompagne Pierre Pelot qui adapte son propre roman devenu cĂ©lèbre grâce Ă  un film. Comme ce n’est pas vraiment de ma gĂ©nĂ©ration, j’éviterai toute comparaison avec la version cinĂ©matographie. Le tout est publiĂ© chez Fluide Glacial pour une centaine de pages.

Trop long, trop bavard, trop lourd

Fane rentre chez lui. Il vient d’hĂ©riter d’une grande maison, celle de sa mère. Il s’y installe avec Lilas, une fille de mauvaise vie qu’il vient de recueillir. Dans la maison vit dĂ©jĂ  son frère, rendu simple d’esprit par une trĂ©panation. Commence alors de grandes discussions sur… pas grand-chose ?

C’est un huis clos qui nous est proposĂ©. On sort Ă  peine du jardin. L’intrigue se met peu Ă  peu en place. Faut-il placer le frère Ă  l’hĂ´pital ? Et surtout, le couple de garagiste veut Ă  tout prix acheter la maison de Fane pour la raser… Jusqu’oĂą sont-ils prĂŞts Ă  aller ?

Le livre porte bien son nom. C’est l’été et tout le monde à chaud. Il en ressort une chaleur, une moiteur qui, petit à petit, crée un malaise. L’album décrit une frange de la population pleine de misère et d’emmerdes, qui picole pour oublier sa vie de merde. Avec sa nouvelle maison et la pension de son frère, Fane s’imagine déjà mener la vie de roi à trois sur une pension d’invalidité. Il sera écrivain…

Je me suis beaucoup ennuyé en lecture. Les dialogues tournent beaucoup en rond. On accumule des pages et des pages où il ne se passe rien. Peut-être que cela fonctionnait en roman ou en film, mais en bande dessinée, c’est très lourd. C’est dommage, car il y a un beau travail sur les personnages. Ce sont tous des gueules cassées. Mais on peine à vraiment s’y attacher ou à s’y intéresser, notamment à Fane qui est un beau salopard de première. Certaines scènes m’ont paru peu vraisemblables et m’ont fait sortir de l’histoire également.

Au niveau du dessin, Chauzy rend une très belle copie. Il semblait fait pour dessiner ces victimes de la société. Ses aquarelles sont très lumineuses et rendent parfaitement honneur à l’ambiance estivale de l’ouvrage. C’est un sans-faute, pour un ouvrage pas évident à réaliser vu la longueur des scènes de dialogue.

Je suis passĂ© complètement Ă  cĂ´tĂ© de cet « Ă‰tĂ© en pente douce Â». Trop long et trop bavard, il s’alourdit et finit pas nous ennuyer. Dommage. Reste le dessin de Chauzy, qui est toujours un rĂ©gal pour les yeux.

Senso


Titre : Senso
Scénariste : Alfred
Dessinateur : Alfred
Parution : Octobre 2019


Alfred a obtenu avec « Come Prima Â» le fauve d’or du meilleur album au festival d’AngoulĂŞme. « Senso Â» est prĂ©sentĂ© non pas comme une suite, mais comme un pendant de cet album. Un rĂ©cit sur l’intime, sur les blessures. Un rĂ©cit sur l’Italie et sur la chaleur qui nous met dans un Ă©tat second. Le tout pèse près de 160 pages et est paru chez Delcourt.

Continuer la lecture de « Senso »

Détox, T1 : Le déni


Titre : Détox, T1 : Le déni
Scénariste : Jim
Dessinateurs : Jim & Antonin Gallo
Parution : Mars 2019


J’ai dĂ©couvert Antonin Gallo Ă  l’époque oĂą il publiait des webcomics sur internet. Son dessin, beau et dĂ©licat, m’avait tapĂ© dans l’œil. C’est avec plaisir que j’ai vu son nom associĂ© Ă  celui de Jim sur une couverture. Jim, le spĂ©cialiste ès romances, cela me paraissait parfait pour Antonin Gallo. « Detox Â» est publiĂ© chez Bamboo pour 70 pages.

Continuer la lecture de « DĂ©tox, T1 : Le dĂ©ni »

Châteaux Bordeaux, T9 : Les primeurs


Titre : Châteaux Bordeaux, T9 : Les primeurs
Scénariste : Éric Corbeyran
Dessinateur : Espé
Parution : Septembre 2018


Châteaux Bordeaux est une saga dont je suis un fidèle lecteur depuis une dizaine d’années. C’est la présence d’Eric Corbeyran au scénario qui m’a attiré à l’époque. Depuis, je me suis attaché à cette grande aventure familiale qui m’a fait découvrir un milieu qui m’était complètement inconnu, celui du vin. Le neuvième tome, Les primeurs, conclue cette grande aventure.

Continuer la lecture de « Châteaux Bordeaux, T9 : Les primeurs »

Nouveau contact


Titre : Nouveau contact
Scénariste : Bruno Duhamel
Dessinateur : Bruno Duhamel
Parution : Août 2019


J’ai dĂ©couvert Nouveau contact en lisant un article dans la revue dBd. Le synopsis et la critique positive m’ont intriguĂ©. J’ai rapidement eu l’occasion de lire Ă©galement des articles Ă©logieux sur des blogs Ă  propos de cet album. En le feuilletant dans une librairie, j’ai rapidement Ă©tĂ© sĂ©duit par l’identitĂ© graphique de l’ouvrage. J’ai donc vu dans cette lecture l’occasion de dĂ©couvrir d’un nouvel auteur, Bruno Duhamel, et de passer un agrĂ©able moment. Pourquoi se priver de cette occasion ?

Continuer la lecture de « Nouveau contact »

Un peu de tarte aux Ă©pinards, T1 : Bons baisers de Machy


Titre : Un peu de tarte aux Ă©pinards, T1 : Bons baisers de Machy
Scénariste : Philippe Pelaez
Dessinateur : Casado
Parution : Janvier 2019


Un peu de tarte aux Ă©pinards est un album que j’ai dĂ©couvert sur internet. C’est en lisant une chronique Ă  son propos sur un blog que j’ai Ă©tĂ© intriguĂ© par un ouvrage au titre improbable. Il est le fruit de la collaboration du scĂ©nariste Philippe Pelaez et du dessinateur Javier Sanchez Casado. Je dois bien dire que je n’avais aucune idĂ©e ni de l’intrigue ni des enjeux narratifs avant de dĂ©buter ma lecture. Après avoir lu les premières pages dans les rayons d’une librairie, je me suis dit : pourquoi pas ?

Continuer la lecture de « Un peu de tarte aux Ă©pinards, T1 : Bons baisers de Machy »

Le loup


Titre : Le loup
Scénariste : Jean-Marc Rochette
Dessinateur : Jean-Marc Rochette
Parution : Mai 2019


De Jean-Marc Rochette, je ne connais que « Le transperceneige Â» que j’avais dĂ©couvert après avoir adorĂ© le film. Suite Ă  une interview dans un magazine, je dĂ©couvre les planches de son projet « Le loup Â». Le propos semble assez politique, j’hĂ©site. Mais en librairie, avec le livre entre mes mains, je craque devant la beautĂ© des planches. Le tout est publiĂ© chez Casterman pour près de 100 pages au format comics.

Continuer la lecture de « Le loup »

LĂ©on la came


Titre : LĂ©on la came
Scénariste : Sylvain Chomet
Dessinateur : Nicolas De Crécy
Parution : Janvier 1995


Parfois, au travail, des collègues laissent des vieux livres dont ils veulent se dĂ©barrasser. Ce sont souvent des livres de poches ou des ouvrages pour enfant. Ă€ ma grande surprise, quelqu’un souhaitait se sĂ©parer de « LĂ©on la came Â», un ouvrage rĂ©alisĂ© au siècle dernier par deux stars aujourd’hui : Nicolas De CrĂ©cy et Sylvain Chomet (rĂ©alisateur des « Triplettes de Belleville Â» quand mĂŞme…). Une association qui sonne de nos jours comme une Ă©vidence tant leurs univers sont proches. Pas Ă©tonnant qu’ils aient beaucoup travaillĂ© ensemble. C’était l’occasion pour moi de lire un peu plus de Nicolas de CrĂ©cy, un auteur singulier, tant dans son graphisme que dans ses scĂ©narios. J’ai eu en main la version Casterman, option « Les romans Ă  suivre Â».

Continuer la lecture de « LĂ©on la came »

Popeye, un homme Ă  la mer


Titre : Popeye, un homme Ă  la mer
Scénariste : Antoine Ozanam
Dessinateur : Lelis
Parution : FĂ©vrier 2019


Popeye est un album qui m’a été offert. J’étais ravi de recevoir ce cadeau car il rappelait à mes souvenirs un personnage de mon enfance. J’étais curieux de découvrir une aventure de ce célèbre marin. De plus, la couverture était intrigante sur le plan graphique. Cet ouvrage est l’œuvre conjointe de Ozanam et Lelis, auteurs qui m’étaient jusqu’alors inconnus.

Continuer la lecture de « Popeye, un homme Ă  la mer »

Robinsons, père et fils


Titre : Robinsons, père et fils
Scénariste : Didier Tronchet
Dessinateur : Didier Tronchet
Parution : Avril 2019


Tronchet est un auteur qui m’a toujours intĂ©ressĂ©. Je trouve qu’il possède un univers personnel Ă  nul autre pareil. Je jette toujours un coup d’œil sur ses nouvelles parutions lorsque j’ai le plaisir de les croiser en rayon. Le titre Robinson père et fils m’a rapidement intriguĂ©. Cette curiositĂ© Ă©veillĂ©e couplĂ©e Ă  des critiques Ă©logieuses ont rapidement fini de me convaincre : il fallait que je m’offre cet album.

Continuer la lecture de « Robinsons, père et fils »