Le dessin

ledessin


Titre : Le dessin
Scénariste : Marc-Antoine Mathieu
Dessinateur : Marc-Antoine Mathieu
Parution : Novembre 2001


Marc-Antoine Mathieu est un auteur de bande-dessinée particulier. Ses œuvres sont souvent déroutantes et conceptuelles. Avec « Le dessin », cela ne change pas. Dans ce one-shot de 44 pages, l’auteur nous parle d’Emile, qui vient de perdre l’un de ses amis. Et voilà qu’il reçoit une lettre post-mortem lui intimant de se rendre à un garde-meuble qu’il possédait et d’y choisir une œuvre. Emile, parmi le foisonnement d’objet, choisi un dessin. « Pourquoi s’arrêta-t-il devant cette petite gravure insignifiante ? » se demande le narrateur. Et nous aussi…

 Un jeu sur les codes de la bande-dessinée.

« Le dessin » est l’histoire d’une quête. Car Émile sent que son ami veut qu’il découvre quelque chose. Mais quoi ? Émile va alors se lancer à corps perdu dans l’étude de la gravure, s’apercevant qu’une multitude de détails sont dessinés, invisibles à l’œil nu. Il les reproduit alors, accédant à la célébrité. Mais quelque chose reste inachevé…

Difficile de parler de cette œuvre sans en raconter le dénouement. Marc-Antoine Mathieu possède une capacité à jouer des codes de la bande-dessinée qui en fait indéniablement un auteur majeur du genre. « Le dessin » est un véritable essai, une œuvre expérimentale, qui sait captiver le lecteur. Car derrière la quête d’Émile, c’est un suspense qui s’installe, presque fantastique. Et le dénouement est des plus réussis.

Concernant le dessin en lui-même, Marc-Antoine Mathieu adopte son trait habituel, fait d’un noir et blanc maîtrisé, tout en aplats marqués. Il y dessine deux grandes cases par pages, où les jeux de plans (miroirs, dessins…) sont légions. L’auteur joue avec le lecteur et avec son personnage avec une maestria qui impressionne. Les dessins sont soutenus par une narration fluide et de très rares dialogues.

ledessin1

Ma découverte récente des œuvres de Marc-Antoine Mathieu continue de m’enthousiasmer. « Le dessin » est un one-shot fort, avec une vraie personnalité et une connivence lecteur/auteur étonnante. Comme quoi, on peut jouer avec les codes de la bande-dessinée, expérimenter des choses tout en écrivant un polar plein de suspense. Impressionnant.

coupdecoeur_newavatar_belz_jolnote5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *