Aquarica, T1 : Roodhaven


Titre : Aquarica, T1 : Roodhaven
Scénaristes : François Schuiten & Benoît Sokal
Dessinateur : Benoît Sokal
Parution : Octobre 2017


J’ai découvert Benoit Sokal à travers les enquêtes et les aventures de Canardo. Cela fait des décennies que je suis fan de ce palmipède en redingote et de l’univers animalier anthropomorphe dans lequel il gravite. Il y a quelques années, j’ai pris énormément de plaisir à lire la trilogie Kraa du même auteur. Cette intrigue « chamanique » s’est révélée passionnante et originale du début à la fin. J’ai donc accueilli avec enthousiasme et curiosité la parution récente d’un nouvel album auquel Benoît Sokal apporte son écot. En collaboration avec François Shuiten, il a fait naître Roodhaven premier acte du diptyque Aquarica. Continuer la lecture de « Aquarica, T1 : Roodhaven »

Luisa, ici et là


Titre : Luisa, ici et là
Scénariste : Carole Maurel
Dessinatrice : Carole Maurel
Parution : Mai 2016


Carole Maurel est l’une de mes dessinatrices préférées. Je l’ai découverte par son blog où elle publie les chapitres de « Luisa ici et là ». Puis, elle a cessé de mettre en ligne cette histoire, la réservant au format papier. Deux ans plus tard, j’ai enfin pu connaître la destinée de Luisa. Pourquoi si longtemps ? Parce que le pavé de 270 pages, publié par La Boîte à Bulles, est vendu au prix prohibitif de 32 euros… Continuer la lecture de « Luisa, ici et là »

Azimut, T1 : Les aventuriers du temps perdu


Titre : Azimut, T1 : Les aventuriers du temps perdu
Scénariste : Wilfrid Lupano
Dessinateur : Jean-Baptiste Andréae
Parution : Avril 2012


Récemment est sorti le 4ème tome de la série « Azimut ». Curieusement, je n’en avais jamais entendu parler. C’était pourtant Lupano qui était à la manœuvre au scénario. Démarré en 2012, alors que l’auteur va exploser (« Le singe d’Hartlepool » sort, puis ce seront « Les vieux fourneaux »), cette bande dessinée présente une facette très différente : un monde imaginaire, fantastique… Un monde d’aventure aux accents rétro. Au dessin, Andréae que je ne connaissais pas, fait preuve d’une patte graphique remarquable. Comment ai-je pu passer à côté de cet ouvrage ?

Deux auteurs au diapason

Dès la couverture, le ton est donné. Très réussie graphiquement, élégante et stylisée, elle fait partie d’un ensemble travaillé dans les moindres détails. Et même s’il y a une femme peu habillée dessus, elle donne le ton de l’ouvrage : d’autres petits bonhommes étranges ornent la page.

Dans sa façon de créer un univers fantasmé, « Azimut » pourrait être classé dans la catégorie héroïc-fantasy. Mais il n’en possède pas réellement les codes. Après ce premier opus, difficile de savoir où l’on va. La multiplicité des intrigues (malgré un fil rouge net) et des personnages empêche de saisir pleinement le dessein des auteurs. Ainsi, on évite tous les écueils d’une quête un peu artificielle, du vieux sage qui conseille le petit jeune… « Azimut » possède une originalité évidente, une personnalité assez rare pour être signalée. Ainsi, on sent que l’histoire est avant tout tourné vers la perte du Nord qui donne son nom à l’ouvrage.

La densité de l’ouvrage force le respect. On a bien besoin de le relire pour se remettre les scènes en tête. Malgré tout, on se laisse porter sans peine dans l’univers imaginé par les auteurs. Le monde, complexe, paraît pourtant limpide. L’écriture de Lupano est remarquable de subtilité : il sait nous expliquer les autres sans paraître démonstratif ou didactique. Les informations importantes sont livrées naturellement. Ce qui n’a pas besoin d’être expliqué ne l’est pas.

Au-delà de l’univers, les dialogues se révèlent particulièrement réussis. De nombreuses trouvailles et jeux de mots parsèment l’ouvrage. Une sorte de connivence s’installe entre le lecteur et les auteurs. C’est un ouvrage plein de facétie !

La narration est magnifiquement servie par le dessin de Jean-Baptiste Andréae. Son trait est très beau, mis délicatement en couleurs. Le style qu’il adopte est parfaitement adapté à l’histoire. Il crée cet univers d’Azimut avec toutes cette galerie de personnages graphiquement marquants. Les décors ne sont pas en reste, mais il faut avouer que ce sont avant tout les créatures et les machines qui impressionnent.

Ce premier tome est remarquable. Tout est au diapason pour démarrer une grande série d’aventure : un univers très original, un beau graphisme, stylisé avec du caractère, de l’humour subtil, de l’aventure… Les deux auteurs travaillent au diapason et aboutissent à un ouvrage doté d’une personnalité très affirmée. Chapeau les artistes !

Les Ogres-Dieux, T2 : Demi-sang


Titre : Les Ogres-Dieux, T2 : Demi-sang
Scénariste : Hubert
Dessinateur : Bertrand Gatignol
Parution : Juin 2016


« Les Ogres Dieux » avaient surpris son monde en proposant un pavé doté d’un univers original porté par un dessin en noir et blanc élégant. Le gigantisme et la violence des ogres apportait une touche particulière à l’ensemble, de même que les notes biographiques analysant la génétique des familles. Ce tome 2, intitulé « Demi-sang », s’intéresse aux nobles-nés, cette caste qui gère les affaires du royaume. Le tout pèse plus de 100 pages et est publié dans la collection Métamorphoses chez Soleil. Continuer la lecture de « Les Ogres-Dieux, T2 : Demi-sang »

Les Ogres-Dieux, T1 : Petit


Titre : Les Ogres-Dieux, T1 : Petit
Scénariste : Hubert
Dessinateur : Bertrand Gatignol
Parution : Décembre 2014


Il était difficile de passer à côté des « Ogres-Dieux » en librairie. Le pavé de 170 pages, imposant, s’affichait avec une couverture en noir et blanc et un titre doré. Publié dans la collection Métamorphoses chez Soleil, il est le fruit du travail d’Hubert au scénario et Gatignol au dessin. Continuer la lecture de « Les Ogres-Dieux, T1 : Petit »

Ulysse 1781, T2 : Le cyclope (2/2)


Titre : Ulysse 1781, T2 : Le cyclope (2/2)
Scénariste : Xavier Dorison
Dessinateur : Éric Hérenguel
Parution : Mai 2016


La présence de Xavier Dorison sur la couverture d’un album de bandes dessinées attire immédiatement mon regard. Depuis ma rencontre avec ce brillant scénariste au cours de ma lecture de la tétralogie Le troisième testament, je n’ai jamais cessé d’être captivé par les histoires nées de son imagination. Long John Silver, W.E.S.T. Asgard ou encore Undertaker sont, à mes yeux, de passionnants voyages littéraires. J’avais donc été naturellement curieux de découvrir sa nouvelle création, Ulysse 1781, lors de son apparition en librairie il y a deux ans. L’ouvrage était présenté comme la première partie d’un diptyque dont j’ai lu le dénouement hier soir. Ma critique d’aujourd’hui porte donc sur le second tome intitulé sobrement Le Cyclope (2/2). Continuer la lecture de « Ulysse 1781, T2 : Le cyclope (2/2) »

Natures mortes


Titre : Natures mortes
Scénariste : Zidrou
Dessinateur : Oriol
Parution : Mars 2017


Depuis quelques années, Zidrou multiplie les scénarios, parfois là où on ne l’attend pas. « Natures mortes » est un faux biopic sur un peintre méconnu, Vidal Balaguer. Ce dernier, talentueux et promis à un bel avenir, sombrera presque dans l’oubli, ne laissant qu’une petite douzaine de toiles. C’est à partir de ses toiles que Zidrou imagine les derniers mois du peintre. Au dessin, Oriol assure le difficile travail de mêler dessin et peinture. Le tout est publié chez Dargaud. Continuer la lecture de « Natures mortes »

Rose, T1 : Double vie


Titre : Rose, T1 : Double vie
Scénaristes : Émilie Alibert & Denis Lapière
Dessinatrice : Valérie Vernay
Parution : Janvier 2017


Prépubliée dans Spirou, la série « Rose » est prévue en trois tomes. Le premier, intitulé « Double vie », est chargé d’introduire l’univers et de titiller notre intérêt. Pour cela, le fantastique est immédiatement annoncé : Rose est capable de se dédoubler. Elle ne fait pas exprès, personne ne la croit, mais c’est un fait. Le tout est scénarisé par Émilie Alibert et Denis Lapière et dessiné par Valérie Vernay pour une publication logique chez Dupuis. Continuer la lecture de « Rose, T1 : Double vie »

Satanie


Titre : Satanie
Scénariste : Fabien Vehlmann
Dessinateur : Kerascoët
Parution : Octobre 2016


Après un premier tome réussi, « Voyage en Satanie » s’arrête. Pourtant, l’histoire était prévue comme un diptyque. On imagine des ventes insuffisantes et voilà qu’on reste sur notre faim. Heureusement, les éditions Soleil finissent par reprendre le projet et sortent « Satanie », l’intégrale de l’histoire. Le fait que l’histoire soit publiée dans la collection Métamorphose explique la sortie en intégrale, mais lèse clairement les premiers lecteurs. Finalement, Satanie est une façon de retenter le coup pour les auteurs avec leur histoire. Pour ceux qui ont déjà acheté le premier tome, merci de repasser à la caisse… Voilà qui est vraiment dérangeant pour le coup. Continuer la lecture de « Satanie »

Voyage en Satanie, T1


Titre : Voyage en Satanie, T1
Scénariste : Fabien Vehlmann
Dessinateurs : Kerascoët
Parution : Août 2011


« Voyage en Satanie » a connu une vie mouvementée. Prévu comme un diptyque, le premier tome sort en 2011. Puis sortira une intégrale en 2016… Sympa pour les acheteurs du premier bouquin qui ont dû l’avoir mauvaise… On peut remercier Dargaud qui n’est pas allé au bout du projet, ou plutôt Soleil qui a eu le mérite d’offrir une fin à l’histoire… Le tout est scénarisé par Fabien Vehlmann et dessiné par Kerascoët, un duo de choc pourtant ! Continuer la lecture de « Voyage en Satanie, T1 »